Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 16:55

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

jf cordroc'h 04/01/2017 09:45

L'Homme et l"animal n'est aucunement un dualisme ,car il est incontestable que l'Homme est d'abord un animal et qu'il devient Homme en se séparant prématurément selon moi ,de la nature . Par contre la nature et la société est bien un dualisme ,car la société (celle du monde civilisée )est une construction humaine issue de la volonté de l'Homme d'échapper au processus naturel du vivant .

Quant à certaines croyances des peuples premiers ,notamment celle concernant la possession par des animaux et des plantes d'une âme ,elles ont pour fonction de simplifier et de '' normaliser''des relations parfois imprévisibles et capricieuses ,ainsi que de maintenir et renforcer des liens soumis à l"aléatoire de la nature .
Ces croyances et plus généralement les cultures des peuples premiers ne sont pas le produit d'un travail de réflexion et d'élaboration d'explications . Elles ne sont donc pas le fruit de la volonté humaine de domination de la nature ,mais celui du processus naturel de création ,consistant en la mise en relation spontanée entre des évènements ,des phénomènes ...etc finissant pas créer une vision globale du monde . Tout cela se produisant en fonction des connaissances déjà acquises, une culture première peut être un mélange de croyances , et de connaissances , comporter de l'irrationnel et du rationnel .Et à ma connaissance ,une culture première n'est pas animée par la volonté de s'imposer et de se répandre au plus grand nombre .Une culture particulière est propre au peuple au sein duquel elle s'est elle-même élaborée , elle est une adaptation à un environnement particulier générant une forme de vie sociale particulière .Une culture première n'est donc efficace qu'au sein du milieu dans lequel vit le peuple à qui elle appartient ,elle n'est donc pas transposable .Et pour le peuple en question , ne plus pouvoir pratiquer sa culture revient à perdre les liens fondamentaux le reliant à la nature , comme un enfant qui se retrouverait privé de sa mère.

Il en va tout autrement de ce qu'on appelle dans nos sociétés civilisée de la Culture , telle notre culture judéo-chrétienne .Notre culture et les autres ,ont été construites par la volonté humaine de contrôle et de domination de la nature ,de laquelle certains peuples premiers se sont retrouvés séparés en ayant été dépossédés de leurs cultures particulières .Il a suffit de proposer à ces hommes et femmes déraciné , séparés de leur environnement naturel , de leur mère en quelque sorte , un substitut artificiel à leurs cultures perdues . La mère nature s'est transformé en père créateur et cela a pu se faire grace à l'apparition du patriarcat qui s'est instauré progressivement à partir du moment ou l'homme est devenu chasseur ,puis éleveur et agriculteur ,bref depuis qu'il a trouvé des moyens de se procurer des sensations et sentiments de puissance, pouvant compenser le sentiment d'impuissance qu'il éprouvait face au pouvoir de création de la nature et de la femme .

Si dans les cultures premières l'Homme est fils de la nature , cousins des animaux et des plantes , dans notre culture , la nature est l'ennemie , est la puissance qu'il faut asservir , dominer et contrôler en utilisant pour cela les facultés de notre cerveau , telles l'anticipation , la préconception ,la volonté ,la rationalisation etc ...et ce manière systématique ,idéologique ,pour ne pas dire obsessionnelle ,tout cela bien entendu pour le bien de l'humanité .

Je schématise ,car je pourrai rentrer plus dans les détails ,mais cela me prendrait des pages et ce n'est pas la finalité de ce blog .De plus j'ai la désagréable impression de trop me répéter ,et je m'en excuse auprès de ceux et celles qui liront ces lignes .