Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 08:37

 

"Bien loin de s’effrayer ou de rougir même du nom de philosophe, il n’y a personne au monde qui ne dût avoir une forte teinture de philosophie. Elle convient à tout le monde; la pratique en est utile à tous les âges, à tous les sexes et à toutes les conditions ; elle nous console du bonheur d’autrui, des indignes préférences, des mauvais succès, du déclin de nos forces ou de notre beauté ; elle nous arme contre la pauvreté, la vieillesse, la maladie et la mort, contre les sots et les mauvais railleurs ; elle nous fait vivre sans une femme, ou nous fait supporter celle avec qui nous vivons".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

veronica 15/09/2017 10:30

Dans ce texte, la philosophie s'approche de la notion de sagesse...la 'philosophie spontanée' dont parle Karl Jaspers...c'est une réflexion constante, courante, utile et nécessaire qu'il oppose à la 'philosophie réfléchie'. Pourquoi pas? Tout homme a cette capacité, cette faculté, naturelle de se remettre en cause et de se poser des questions sur ce qui l’entoure, sur ce qu'il vit. Tout homme n’est pas pour autant un philosophe. La philosophie est aussi une Sagesse!

j f Cordroch 13/09/2017 08:41

La philosophie n'est pas une pratique ,ou une discipline ,ou un mode de vie , à laquelle on décide d'adhérer en espérant vivre mieux et être plus apte à supporter certains désagréments de l'existence .Ce que j'appelle philosophie est justement la capacité de se passer de de mode d'emploi existentiel , de posséder donc le pouvoir d'agir et de penser en fonction de ce qui est réellement , du présent ,de l'imprévisible .IL ne s 'agit donc pas d'apprendre à penser selon une méthode préconçue à cette fin , mais de laisser se développer en soi une manière de penser issue de ses différentes expériences au contact direct de la réalité .La philosophie est selon moi ,la capacité à percevoir les choses telles qu'elles sont réellement et non telles que l'on voudrait qu'elles soient ,selon l'idéal ou l'idéologie que l'on a décidé de suivre .

Bernard Joly 09/09/2017 17:24

Une sorte d'agrément de la vie en somme !
Et pour aboutir après plusieurs millénaires de production philosophique à une planète en sursis, à la merci de quelques gugusses qui peuvent nous exterminer sur un caprice.
Et on en redemande comme un mourant qui supplie: "Pas tout de suite; encore un peu" !

Bernard Joly 08/09/2017 17:49

"… elle nous fait vivre sans une femme, ou nous fait supporter celle avec qui nous vivons".
On va dire que la philosophie… épouse son temps !