Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 14:47

 « Certes, l’homme  est un raté, et même pire : un raté volontaire, un raté qui s'est voulu raté, qui a cherché et réussi à se désadapter de sa condition d'animal sûr, infaillible et heureux. C'est bien un raté, il est maladroit, titubant, timide, faible, absurde , injuste, et malheureux. Tout cela, il a voulu » Roger Caillois,  Le robot, la bête et l’homme, chapitre 1 hahaha, page 133

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Bernard Joly 12/10/2017 17:55

"L'homme est la créature vivante qui a perdu le fil."
(Peter Sloterdijk)

j f Cordroch 12/10/2017 10:00

Selon moi ,l'Homme n'a pas voulu être un raté ,ni cherché et réussit à se désadapter et à se séparer de la nature .Il s'est séparé accidentellement de la nature à cause de circonstances lui ayant été défavorables à un moment clé de son évolution . Ce n'est qu'après cette séparation originelle que la volonté de dominer et contrôler la nature est apparue ,afin de survivre au sein d'un environnement inconnu et dangereux ,totalement différent du berceau originel qu'était la forêt que nos ancêtres ont du quitter ,contraint et forcé .
Cette volonté était indispensable afin de palier au vide laissé par la perte des liens fondamentaux reliant nos ancêtres à leur environnement naturel .Lorsqu'ils vivaient dans la forêt qu'ils connaissaient très bien et à laquelle ils étaient parfaitement adaptés ,la volonté n'était pas nécessaire car ils agissaient et réagissaient spontanément face aux évènements .
L'Homme a donc été séparé prématurément de la nature en ayant été contraint de quitter son berceau originel qu'était la forêt ,pour se retrouver dans un environnement inconnu .C'est comme si un enfant se retrouvait prématurément séparé de sa mère qui devrait alors affronter une réalité douloureuse en faisant appel à sa volonté afin de pouvoir oublier un passé ,et d'imaginer un avenir .

L'Homme aurait-il pu échapper à cette séparation ? Et si oui ,qu'elle aurait alors été son évolution ? Serait-il devenu un raté malgré lui ? Aurait-il eu besoin de la volonté qui est apparue suite à cette séparation originelle ? Aurait-il développé une pensée rationnelle à partir de sa paranoîa ?

Nos ancêtres vivant dans la forêt originelle aurait fini par quitté celle-ci ,mais sans en être contraint et forcé ,de sorte qu'ils auraient conservé les liens fondamentaux les reliant à la nature . L'Homme aurait alors pu développer une manière de penser non paranoîaque ,sans la volonté d'exercer un pouvoir de contrôle sur le processus du vivant ni une domination de la nature . Cela aurait été un pensée plus naturelle .