Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 18:19

 REVISIONS IEP 2007

Bien avant Marcel Gauchet, Durkheim explique ici pourquoi le dépérissement de la religion lui semble irréversible:


"S'il y est une vérité que l'histoire a mise hors de doute, c'est que la religion embrasse une portion de plus en plus petite de la vie sociale. A l'origine, elle s'étend à tout ; tout ce qui est social est religieux : ces deux mots sont synonymes. Puis, peu à peu, les fonctions politique, économique, scientifique s'affranchissent de la fonction religieuse, se constituent à part et prennent un caractère temporel de plus en plus accusé. Dieu, si l'on peut s'exprimer ainsi, qui était d'abord présent à toutes les relations humaines, s'en retire progressivement : il abandonne le monde aux hommes et à leurs disputes. Du moins, s'il continue à les dominer, c'est de haut et de loin... sans doute, si cette décadence était, comme on est souvent porté à le croire, un produit original de notre civilisation la plus récente, et un événement unique dans l'histoire des sociétés, on pourrait se demander si elle sera durable ; mais en réalité elle se poursuit d'une manière ininterrompue depuis les temps les plus lointains... L'individualisme, la libre pensée, ne datent ni de nos jours , ni de 1789, ni de la Réforme, ni de la scolastique, ni de la chute du polythéisme gréco-latin, ou des théocraties orientales. C'est un phénomène qui ne commence nulle part, mais  qui se développe sans  s'arrêter tout au long de l'histoire".

 Emile Durkheim, De la division du travail social, 1893.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

baptiste 26/04/2007 20:07

je crois que Max Weber a également écrit quelque chose sur "le désenchentement du monde", pourriez-vous publier un extrait de ses textes ?

laurence hansen-love 26/04/2007 21:19

c'est fait.Que puis-je faire d'autre?