Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 20:40

Sarkozy-portrait-officiel.jpg

"On est allé trop loin dans la désincarnation du politique" dit Henri Guaino ce soir dans le Monde.
 Pour lui, on ne peut, en politique , se contenter " d'appliquer des règles".
Aristote pensait que le mérite de la république est de substituer la loi à l'homme. Platon au contraire pensait que la rigidité des lois constituait leur limite; rien ne peut remplacer une intelligence humaine,  c'est pourquoi il appartient au roi éclairé d'orienter et de définir la ligne politique de la "république".

Ainsi donc, Guaino  conseiller de Sarkozy, donnerait plutôt raison à Platon... "on ne transforme pas un pays sans être capable d'écrire et de raconter une histoire" écrit-il...

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Jull0703 23/07/2007 18:49

Oui l'Etat décentralise ses compétences en appliquant le principe de subsidiarité, que ce soit par le bas (collectivités territoriales) ou par le haut (institutions européennes). En est témoin les nombreuses lois allant dans ce sens, et l'augmentation de l'embauche dans la fonction publique territoriale...

En revanche, je trouve inquiétant que cette décentralisation se fasse dans le sens des puissances économiques privées...

Jull0703 23/07/2007 13:28

La vision politique de Platon se retrouve en fait dans tous les gouvernements "forts" ou qui se veulent forts, tels que sous les deux empires par exemple...

Mais ce type de gouvernement fort peut-il être viable à un moment ou l'Etat décentralise de plus en plus ses compétences?

laurence hansen-love 23/07/2007 16:19

Vous croyez vraiment que l'Etat décentralise ses compétences???? En France?Ce qui est beaucoup plus évident, c'est que l'Etat est dépossédé de ses prérogatives au profit de l'Europe et des puissances économiques.. On dit que ce qu'il manque à l'Europe c'est une politique incarnée... Et à la France aussi, non? 

SMB 22/07/2007 14:05

Reste malgré tout à savoir quelle histoire écrire et dans quel sens on va! J'espère qu'on pourra continuer à parler de roi "éclairé " dans quelques semaines!

Et si rien ne peut remplacer une intelligence humaine ne peut-on pas toutefois penser que étant une production de cette même intelligence les lois peuvent être un substitut idéal à elle?

laurence hansen-love 22/07/2007 17:14

Oui; Ecrire une histoire est nécessaire et non suffisant, vous avez raison... Encore que dans l'idée de Guaino, il y a la suggestion que l'histoire écrite fait date, qu'elle n'est pas anodine.. Quant aux lois qui sont les "productions de l'intelligence humaine", oui , bien sûr, je vous renvoie à Rousseau sur le thème du législateur dans Du contrat social. Mais que les lois puissent entièrement nous exonérer de toute volonté humaine (celle du Prince),  c'est on ne peut plus douteux..."L'homme est un animal qui a besoin d'un maître" dit Kant. Mais ce "maître" ne peut être un homme, ajoute-t-il aussitôt...Alors... il faudrait trouver un maître qui ne se tienne pas au dessus des lois, qui n'abuse pas de son pouvoir. Là, ce n'est pas gagné...