Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 13:29

Attention à ne pas diviniser le cours de l'histoire, une fois Dieu "descendu dans le temps" :

"Il est [...], pour tous les philosophes, une évidence suprême, évidence qui apparaît comme la condition d'existence de la philosophie elle-même celle de la supériorité de l'esprit jugeant sur tout ce qu'il peut avoir à juger, sur tout ce qui, pour lui, peut devenir objet, et donc sur l'histoire, et les pouvoirs qui s'y manifestent. Ce qui change, de philosophe à philosophe, c'est le contexte de cette évidence. Au xvII siècle, son fondement est souvent théologique: c'est en invoquant l'ordre divin que Pascal juge l'ordre du monde, et oppose la justice à la force; on devine ici que le philosophe pourra se conformer à l'ordre terrestre et lui obéir, mais sans respect. Au XVIII siècle, c'est en sa propre raison que l'homme découvre la transcendance qui lui permet de juger toute chose: chez Kant, la certitude morale se suffit, et ne dépend d'aucune connaissance métaphysique préalable; elle nous livre une sorte d'absolu. Mais, théologique ou rationnel, l'ordre des valeurs est toujours tenu pour distinct de l'ordre du fait, et de cette suite d'événements qui constitue l'histoire.
Aujourd'hui, cependant, certains se disent philosophes qui ne pensent plus ainsi. Ils estiment qu'une attitude purement morale demeure abstraite, ils croient découvrir la Raison dans le cours objectif des événements, ils tiennent notre pensée pour un simple moment de l'histoire, déterminé du dehors et n'ayant plus de principe intérieur à nous-mêmes. Les origines de ce trouble sont à chercher dans l'idée hégélienne selon laquelle l'Histoire exprime et retient seule toute la richesse de l'Esprit, et dans l'idée marxiste du conditionnement historique et social de nos pensées. Et sans doute l'idée de la spiritualité de l'Histoire est-elle compensée, chez Hegel, par l'affirmation que le cours du monde ne trouve son sens qu'en la pensée du philosophe, et le matérialisme de Marx se joint lui-même au désir d'assurer partout la suprématie de l'homme. Mais l'humanisme de Marx, l'idéalisme de Hegel sont oubliés par bien des disciples : nous assistons alors à une descente de Dieu dans le temps, à une déification du cours des choses d'autant plus dangereuse qu'elle ne s'avoue pas pour ce quelle est, la constitution d'une nouvelle Eglise. Toute possibilité de philosophie disparaît; on ne juge plus l'histoire ou le pouvoir: on les justifie".

Ferdinand Alquié, Solitude de la raison, Éd. Losfeld, 1966, p. 45.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires