Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 18:14
Voici le compte rendu du livre de Pierre Hazan, P.UF 2007 dans le bulletin de Amnesty International de février 2008
 Notez  que le souci de vérité peut contredire la volonté de paix :

La justice face aux conflits
COMMENT JUGULER LA VIOLENŒ? 
" Pendant des siècles, la principale réponse fut celle de l'amnistie et du silence. Dans les années 1970, le président Charles de Gaulle va jusqu'à justifier l'interdiction de diffusion à la télévision française du documentaire Le Chagrin et la pitié au nom de l'unité nationale: « La France n'a pas besoin de vérité, (...) ce qu'il faut lui donner, c'est l'espoir, la cohésion et un but. » Le journaliste et universitaire Pierre Hazan propose un ouvrage qui devrait passionner tous ceux qui s'intéressent aux enjeux politiques et éthiques post-conflits. Il examine le renversement de stratégie qui s'est produit avec les tribunaux de Nuremberg et qui s'est accéléré depuis la fin de la Guerre froide. C'est le premier livre en français offrant une synthèse critique sur la justice pénale internationale et un premier bilan de la justice transitionnelle. À la croisée du politique, du judiciaire, de l'éthique, de la psychologie et du religieux, la justice transitionnelle interpelle (lire la série dans La Chronique de septembre, octobre et novembre 2007). Elle met au jour des tensions: en effet, comment rechercher simultanément la justice et la paix? L'auteur indique quelques études empiriques signalant que la « vérité » factuelle sur les crimes - pour autant qu'elle ait été établie - n'est pas thérapeutique pour l'ensemble des victimes. Il aborde également le rôle des ONG, u les missionnaires d'une mondialisation humaine », et leur vision parfois réductrice dans la manière dont elles façonnent un environnement manichéen (les coupables d'un côté, les victimes innocentes de l'autre). Pierre Hazan scrute trois cas concrets: la conférence diplomatique de Durban qui entendait guérir les blessures nées de l'esclavage et de la colonisation, l'instance Équité et réconciliation du Maroc, première du genre dans le monde arabo-musulman, et les poursuites engagées en Afrique par la Cour pénale internationale. Dans un style limpide, l'auteur analyse enfin une nouvelle période ouverte avec les attentats du 11 septembre 2001 et la guerre contre le terrorisme déclenchée par l'administration Bush : « C'est cette utopie d'un monde gouverné par la règle du droit qui s'efface avec l e 1 1-septembre, même si les instruments juridiques demeurent: avec, pour risque, que les normes élaborées durant la décennie précédente ne deviennent plus que des options à choix non contraignantes. » Benoît Guillon
 Pierre Hazan,Juger Laguerre, juger l'histoire, éd. Puf, 2007.
La Chronique AI Février 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires