Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 18:11

Selon Hume, l'identité personnelle  est une fiction. Hume dénonce inlassablement notre tendance à tenir pour même ce qui est différent. L'identité attribuée aux objets changeants n'est autre qu'un rpoduit de notre imagination:

 "Ainsi nous feignons l'existence continue des perceptions de nos sens pour en supprimer la discontinuité, et nous aboutissons aux notions d'âme, de moi, et de substance pour en déguiser la variation [...]'
Ainsi la controverse à propos de l'identité n'est pas seulement une querelle de mots . En effet, lorsque nous attribuons l'identité, dans un sens impropre, à des objets variables ou discontinus, notre méprise ne se limite pas à l'expression mais elle est ordinairement accompagnée d'une fiction, soit de quelque chose d'invariable et d'ininterrompu, soit de quelque chose de mystérieux et d'inexplicable, ou, au moins, d'une tendance à de telles fictions. Pour
prouver cette hypothèse à la satisfaction de tout enquêteur impartial, il suffira de montrer à partir de l'expérience et de l'observation quotidiennes que les objets variables et discontinus qui sont pourtant supposés demeurer identiques sont ceux, et seulement ceux, qui consistent en une succession de parties reliées entre elles par la ressemblance, la contiguïté et la causalité. Puisque en effet une telle succession répond évidemment à la notion que nous avons de la diversité, ce ne peut être que par erreur que nous lui attribuons de l'identité ; et comme la relation des parties qui nous conduit à cette erreur n'est rien d'autre qu'une qualité produisant une association d'idées et une transition aisée de l'imagination d'une idée à une autre, l'erreur ne peut provenir que de la ressemblance qu'a cet acte de l'esprit avec celui par lequel nous contemplons un objet unique et continu. Notre tâche principale sera donc de prouver que tous les objets auxquels nous attribuons de l'identité sans observer leur caractère invariable et ininterrompu sont ceux qui sont constitués d'une succession d'objets reliés".
Traité de la nature humaine, livre I

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Akuma664 19/03/2008 00:56

Salut! J'adore ton site! =D C'est vraiment bien pensé!Si ça t'intérresse, viens voire mon site c'est; http://love-yaois-sasunaru-et-autres.over-blog.com/Bisous à toiAkuma

laurence hansen-love 19/03/2008 19:38

merci Akuma, bisous à toi (ton site est aussi un site de philo?)