Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 20:20

Avant d'élaborer une problèmatique, voici quelques éléments, à titre de rappel:

Peut-on se donner comme règle morale de suivre sa nature ?

 

Aristote (384-322 av JC)
 Pour Aristote, la vertu de chaque être est l’accomplissement de ce qui le définit en propre. Dans le cas de l’homme, la raison et la sociabilité sont les traits  qui constituent sa spécificité. La vertu, pour l’homme, est donc l’accomplissement de ces qualités propres. La morale est donc la réalisation de sa nature  (aptitude à la vie raisonnable) c’est-à-dire la vertu,condition du bonheur.

 

 Epicure  (341-260 av JC)

C’est la nature qui fonde la morale, dont le but est le bonheur conçu comme ataraxie, c’est-à-dire absence de troubles. La connaissance de la nature nous délivre des craintes et des superstitions suscitées par les religions et, de  façon plus générale, par  des opinions dérivées de l’ignorance. Le bonheur du sage est à réaliser en ce monde. La sensation est le guide qui nous permet de toujours opter pour le plaisir et écarter la douleur, suivant la loi de la nature. La sagesse- donc le bonheur- consistera dans la satisfaction des plaisirs  naturels, accessibles aisément, accessibles à tous, notamment ceux de l’intelligence

 

Epictète (50-130 ap JC)

 Pour être heureux, il faut vivre conformément à la nature. Ce qu’il faut comprendre de deux manières : conformité de chaque être à sa nature propre, humaine et individuelle. Conformité à la nature universelle. Dans la pratique, la synthèse de ces deux objectifs est incertaine,

Imiter la nature, pour Epictète, ne signifie pas qu’il faut chercher en elle tel ou telle règle pour déterminer tel ou tel comportement particulier. Ce que cela veut dire, c’est qu’il faut reproduire, dans sa vie ’harmonie d’ensemble qui caractérise la nature. Vivre conformément à la nature signifie tenter de donner sa vie une cohérence et une stabilité comparable à celle de la nature. Vivre conformément à la nature, c’est vivre  en accord avec soi-même, comme Socrate, par exemple, a su le faire.

 

 Spinoza (1632-1677)

 Pour Spinoza, Dieu est la Nature. La nature est la  totalité ;   elle ne comporte aucun défaut,  aucune  faille. Tous les êtres naturels ont pour objectif (naturel) de persévérer dans leur être. « Etre libre, c’est obéir à la nécessité de sa nature ». Tous les êtres naturels sont libres en ce sens.  Dans le cas des hommes, c’est  la raison qui  peut seule leur permettre  de vivre en paix  et en harmonie (dans le système le  plus naturel, selon Spinoza, la démocratie). Suivre sa raison, c’est pour l’homme suivre sa nature, c’est-à-dire être libre.

 

Rousseau (1712-1778)

Selon Rousseau, la nature de l’homme est bonne ; c’est la société (l’inégalité, la propriété privée) qui a rendu les hommes mauvais, tout en leur apportant la raison.

La morale ne peut donc  être fondée que sur le sentiment, supposé bon :

« Quoiqu’il puisse appartenir à Socrate et à des individus de sa trempe, d’acquérir  de la vertu par raison, il y  a longtemps que le genre humain ne serait plus si sa conservation n’eût dépendu que des raisonnements de ceux qui la composent » Discours sur l’origine de l’inégalité, seconde partie)

« Connaître le bien, ce n’est pas l’aimer. L’homme n’en a pas la connaissance innée, mais sitôt que sa raison le lui fait connaître, sa conscience le porte à l’aimer. C’est le sentiment qui est inné » Profession de foi du vicaire savoyard.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Merlina 19/06/2008 22:38

Oui, vous "êtes sauvée" ou si vous préfèrez "ne vous inquiètez plus, vous ne devriez pas être SURexposée" vu votre cocktail maison "intellectuel certes mais un zeste d'humour en plus...donc, vous devez certainement piocher dans les deux hémisphères cérébraux... d'où : "SAUVEE"  !!Je vais chercher mes baskets ...Bon travail à tous !

laurence hansen-love 20/06/2008 22:23


merci beaucoup , je suis rassurée!


Merlina 19/06/2008 08:20

Je vous sens tous un peu "tendus" et anxieux ... Une bonne paire de baskets, un parc ou bois ou qqs brasses à la piscine devraient venir à bout de certaines "nuisances intellectuelles" dues au surmenage certainement .....Rassurez-vous Madame Hansen, votre sens de l'humour fait preuve d'une certaine intuition, vous êtes sauvée !Et courage pour vos copies........

laurence hansen-love 19/06/2008 21:22


je suis sauvée????


Bruno Vignoli 18/06/2008 16:21

Bonjour. Juste un petit message pour exprimer ce que je pense :SI l'on est un intuitif, que l'on se sert donc plus souvent de son cerveau droit, l'on peut se fier à la nature car l'on en fait partie.SI l'on est plutôt un intellectuel, cela devient plus délicat car l'intellectuel essaye toujours de s'extraire de la nature pour l'observer, ce qui le met en danger car il ne perçoit plus les codes de la nature.Exemple : Une homme qui tombe d'une fenetre ne pourra que se blesser s'il a le temps de réfléchir (avec son intellect) alors que si son gène contiens en mémoire un cas similaire, son intuition lui permettra peut être de sauver sa peau.

laurence hansen-love 18/06/2008 21:43


vous me faites peur, étant plutôt intellectuelle, je suis très exposée...


Alain Laurent-Faucon 04/04/2008 23:01

Madame,Je suis très touché que, dans un de vos blogs, vous citiez mon blog en référence à propos des "cyborgs", et je vous en remercie vivement.Pour mes étudiant(e)s et les candidat(e)s qui préparent des concours de la fonction publique, je désirerais faire une revue d'un certain nombre de blogs ou de sites, en reproduisant un certain nombre de citations d'auteurs dont les analyses pourraient alimenter leurs propres réflexions. Une façon très didactique, je l'avoue, de les inciter ensuite à aller régulièrement consulter les différents blogs et sites référencés, notamment, en ce qui vous concerne, celui qui est domicilié sur over-blog.Dans certains concours comme celui de l'École Nationale de la Magistrature ou celui du Commissariat aux armées, il est demandé aux candidat(e)s, pour l'épreuve de culture générale, quelques connaissances en philosophie, et je reconnais, sans aucune flagornerie de ma part, que vos citations d'auteurs sont mille et une fois plus pertinentes que la consultation éventuelle de tous les ouvrages de culture générale (cette opinion n'engageant, bien sûr, que moi !).J'ose espérer que vous comprendrez ma démarche.Très cordialement,alain laurent-faucon

laurence hansen-love 05/04/2008 16:59


Cher Monsieur, Bien sûr vous avez mon accord pour me citer ou reprendre mes citations.
N'hésitez pas à me signaler vos textes. A bientôt
PS: J'ai été visiter votre blog, et je le recommande à mon tour...