Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 15:37
 
Sous le nom de conduite du récit, Jean Delay montre en quoi la mémoire est une fonction sociale:

 Il ne s'agit pas seulement de ces cadres sociaux de la mémoires (1 par lesquels nous datons les souvenirs en les plaçant dans une architecture d'histoire collective (C'était l'année de tel conflit politique, puisque la rue était coupée par une manifestation où l'on entendait tel slogan, etc.). C'est de plus une forme de relation avec autrui, engageant la responsabilité sociale du sujet : le souvenir est alors témoignage, avertissement, information. Le but peut être pratique (coordonner les actions) ; il peut aussi renforcer le sentiment de communauté que donne le partage des confidences. Le récit, en premier lieu, vise la vérité de l'information. Mais en même temps, il est construit selon l'idée de ce qui a dû arriver, de ce que les auditeurs attendent, de ce qu'ils peuvent comprendre et ont intérêt à savoir. Intervient aussi l'idée que je me fais de moi-même et ce que je veux en communiquer. Acte d'un individu, mais dans une fonction sociale, la conduite du récit est à la fois mémoire individuelle et mémoire collective. Ainsi naissent légendes et rumeurs. Ce concept de conduite du récit éclaire même le souvenir intime. Si « penser, c'est parler à soi », l'on peut dire que se souvenir, c'est se raconter à soi. Mais le souvenir s'aide souvent d'un interlocuteur fictif ou projeté dans l'avenir, ou présent à une intuition intime. Tel se raconte pour la postérité, tel autre pour un ami absent. Ainsi la connaissance de soi passe par un rapport à autrui: écoute du psychanalyste ou présence du Dieu intérieur devant qui Augustin se raconte (Confessions , LIvre 1).
( LHL)
Note 1 :  Maurice d'Holbachs, Les cadres sociaux de la mémoire

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

un lecteur 21/08/2016 18:02

Bonjour Madame,
Pourriez-vous me dire de quel ouvrage est extrait ce texte de Delay ? Merci d'avance.

laurence hansen-love 21/08/2016 18:21

Les dissolutions de la mémoire, mais je ne suis pas chez moi, je ne peux pas vérifier..