Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 16:16

Amour

"Sans amour, pas de lien ni d'alliance. Voici enfin les  deux fois deux lois.
Aimez-vous les uns les autres, voilà notre loi première. Aucune autre, depuis deux mille ans, n'a su ni pu nous éviter, au moins par moments rares, l'enfer sur terre. Cette obligation contractuelle se divise en une loi locale qui nous demande d'aimer le prochain et une loi globale qui requiert que nous aimions l'humanité, au moins, si nous ne croyons pas en un Dieu.
Impossible de séparer les deux préceptes, sous peine de haine. Aimer ses voisins ou pareils seulement amène à l'équipe, à la secte, au gangstérisme et au racisme ; aimer les hommes en somme, tout en exploitant ses proches, voilà l'hypocrisie fréquente des moralistes prêcheurs.
Cette première loi fait silence sur les montagnes et les lacs, car elle parle aux hommes des hommes comme s'il n'y avait pas de monde.
Voici donc la deuxième loi, qui nous demande d'aimer le monde. Cette obligation contractuelle se divise en cette vieille loi locale qui nous attache au sol où reposent nos ancêtres et une loi globale nouvelle qu'aucun législateur, que je sache, encore jamais n'écrivit, qui requiert de nous l'amour universel de la Terre physique.
Impossible de séparer les deux préceptes sous peine de haine. Aimer la Terre entière tout en saccageant le paysage alentour, voilà l'hypocrisie fréquente des moralistes qui restreignent la loi aux hommes et au langage dont ils ont l'usage et la maîtrise ; aimer seulement son sol propre entraîne à d'inexpiables guerres dues aux passions de l'appartenance.
Nous savions aimer le prochain, parfois, et le sol, souvent, nous avons appris difficilement à aimer l'humanité, si abstraite autrefois, mais que nous commençons à rencontrer plus fréquemment, voici que nous devons apprendre et enseigner autour de nous l'amour du monde, ou de notre Terre, que désormais nous pouvons contempler en entier.
Aimer nos deux pères, naturel et humain, le sol et le prochain ; aimer l'humanité, notre mère humaine, et notre naturelle mère, la Terre.
Impossible de séparer ces deux fois deux lois sous peine de haine. Pour défendre le sol, nous avons attaqué, haï et tué tant d'hommes que certains d'entre eux ont cru que ces tueries tiraient l'histoire. Inversement, pour défendre ou attaquer d'autres hommes, nous avons saccagé sans y penser le paysage et nous apprêtions à détruire la Terre entière. Donc les deux obligations contractuelles, sociale et naturelle, ont entre elles la même solidarité que celle qui lie les hommes au monde et celui-ci à ceux-là." Le contrat naturel

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Cécile.b.v 10/06/2008 10:08

Hello,Voici trois philosophes de l'écologie: -Hans Jonas, Le principe de responsabilité-Ulrich Beck, La société du risque-Bruno Latour, Politiques de la nature

laurence hansen-love 10/06/2008 21:02


Merci, je ne connais pas Ulrich Beck..