Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 16:49
 
 Que signifie "positive" dans l'expression"laïcité positive"?
 Que signifie "positivisme " dans la phrase: une "culture purement positiviste serait une capitulation de la raison" et aussi un "échec de l'humanisme" . Que signifie  ici "humanisme"?
Que signifie l'expression: "enfantement laborieux de l'histoire" ?
 Que signifie "travail" dans l'expression " Dieu travaille"?
 Que signifie la phrase:
 "  Comme jadis où derrière les nombreuses représentations des dieux était cachée et présente la question du Dieu inconnu, de même aujourd'hui, l'actuelle absence de Dieu est aussi tacitement hantée par la question qui Le concerne"

 (phrase jugée tellement éclairante que le Monde l'a mise en exergue; n'étant pas théologienne, j'avoue que j'ai du mal avec cette phrase..)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Aurélien 27/09/2008 12:31

[à intégrer au commentaire précédent ? désolé pour le travail, Laurence]Pour les "idoles", l'argument du dieu malin ne vaut pas : ce sont les hommes des "anciennes" religions qui sont supposés ne pas l'avoir correctement (ou pas complètement) compris. La nouvelle religion, en revanche, etc. Il y a quelque chose de thomiste (et d'hégélien) dans l'idée d'un travail lent mais progressif de la raison.

Aurélien 27/09/2008 12:24

Bonjour, juste une petite précision : je ne "disais" pas que le polythéisme représentait un stade antérieur, inconscient de lui-même, d'une évolution qui devait nécessairement mener au monothéisme.Je me contentais simplement d'éclairer le propos de Benoît XVI, qui reprenait un (vieil) argument de la théologie chrétienne (utilisé d'ailleurs, si j'ai bien compris, par l'Islam à propos du christianisme lui-même...).Chercher à comprendre, comme dirait l'autre, n'est ni se moquer ni ... accepter (pour ma part, je ne suis ni "papiste" ni même ... croyant).

STEEVE 23/09/2008 23:30

Ce que dit Aurélien est contestable.Croire en plusieurs Dieux ne signifie pas nécessairement que les croyants vénèrent un Dieu unique qui se cache dèrrière des idoles ; Car cela voudrait que ce Dieu n'est pas révélé aux croyants et qu'il se sert d'idoles autrement dit de fausses images qui masqueent sa véritable nature  ddivine) afin de s'en cacher. On pourrait presque que croire qu'il s'agisse du malin génie.Au contraire croire en plusieurs Dieux siginifie que plusieurs Dieux ont apportés la Révélations aux croyants qui les vénèrent. Ainsi dans la religion hindoux , tamoules ou encore sri lankaise , ils existent plusieurs Dieux en tant qu'ils sont eux même la Revelation au même titre que serait le Dieu Révélé des 3 religions monthéistes.Il faut donc prendre garde de ne pas porter de conclusion hatif sur les religions polythéistes , ni porté sur elles un jugement conditionnés par les normes d'une religion que l'on prétendrait révélé aux détriment des autres. C'est de cette fçon que se comporta l'Eglise et les conquistadores espgnoles envers les indiens d'Amérique dont on critiqua vivement leur religion au nom des normes imposés par le christianisme.

laurence hansen-love 25/09/2008 17:19


Je suis d'accord, il ne faut pas traiter le polythéisme avec condescendance , même si c'est ce que fait le philosophe Pascal....


Aurelien 15/09/2008 10:21

En gros, quand on croit à plusieurs dieux, c'est qu'en réalité il existe un dieu unique (Dieu inconnu qui se cache derrière les idoles). Et quand on ne croit plus en Dieu, on y croit encore ... sans le savoir.Argument imparable - d'aucuns diraient  infalsifiable...Qu'est-ce on gagne à ce test ? Un stage de rhétorique ? ;)

laurence hansen-love 15/09/2008 15:00


merci pour cet éclaircissement.... et à bientôt !