Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 13:44
Voici pourquoi, d'après le philosophe H.G. Frankfurt, il faut toujours préférer la vérité qui dérange à l'illusion qui réconforte:

"Certaines personnes nous rappellent volontiers qu'il est des réalités si effrayantes, si décourageantes, si démoralisantes qu'il vaut mieux les ignorer. A mon avis, il est presque toujours préférable de regarder en face les réalités qui nous menacent plutôt que de rester dans l'ignorance. Fermer les yeux sur la réalité n'a jamais diminué les périls qu'elle représente ; et il ne fait aucun doute que nos chances de surmonter l'épreuve augmentent quand nous nous forçons à regarder les choses sans ciller.
Selon moi, ce principe s'applique autant à nos tendances individuelles et à notre forme de caractère qu'aux réalités du monde extérieur. Nous devons déterminer ce que nous voulons vraiment, ce qui nous procurera une satisfaction maximale, et quelles craintes nous empêchent d'agir comme nous le souhaiterions. Il est à coup sûr fort difficile de parvenir à une authentique connaissance de soi, et très pénible de découvrir certaines vérités personnelles. Mais quand on s'efforce de réussir sa vie, l'aptitude à affronter des faits dérangeants quant à sa propre personnalité peut être encore plus précieuse que la simple compréhension des obstacles du monde extérieur.
Sans la vérité, nous en sommes réduits soit à n'avoir aucune opinion sur les choses, soit à nourrir une opinion erronée. Dans un cas comme dans l'autre, nous ignorons dans quelle situation nous nous
trouvons. Nous n'avons aucune idée de ce qu'il se passe, ni dans le monde extérieur ni à l'intérieur de nous-mêmes. Si nous professons certaines croyances à propos de ces questions, elles sont erronées ; et une idée fausse n'a jamais aidé personne à se tirer d'affaire. Bien sûr, nous pouvons toujours prétendre que l'ignorance est la clef du bonheur et nous complaire dans l'erreur ; ainsi, malgré les dangers qui nous menacent, nous pouvons échapper provisoirement aux angoisses et aux doutes. Mais, au bout du compte, notre ignorance et nos idées fausses ne feront probablement qu'aggraver la situation".
 De la vérité

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie terminales
commenter cet article

commentaires

Alain Badiou 28/01/2011 18:43



Le monde de l’illusion possède un pouvoir de fascination qui nous empêche de voir la réalité comme elle se présente. Son pouvoir est dû à notre pensée fragmentaire. Pour résoudre ce problème nous
devons apprendre à sortir de ce mode de fonctionnement mental habituel et percevoir, de manière plus ouverte et plus intuitive, ce qui se cache derrière le monde des apparences. Cet exercice
exige une approche complètement différente de notre manière actuelle de discerner ce qui nous entoure, mais nécessite surtout une remise en question de nos certitudes afin d’être réellement en
mesure de vérifier leur exactitude. Il s’avère que beaucoup ne désirent pas vraiment renoncer à leurs convictions et à leurs habitudes. "C’est surtout ce manque de volonté de changement qui
conduit l’homme à persévérer dans le trompeur et l’irréel." (Alex Mero)



laurence hansen-love 28/01/2011 20:59



merci Alain Badiou!



flo 26/04/2009 14:41

Je crois que c'était plus une rectification de ton orthographe.

merwan 26/04/2009 13:21

Excusez moi, le "on" désigne ma classe et ma prof de philo!

merwan 25/04/2009 13:22

oui, c'est une religion, mais j'avais bien compris cela, on a parlait du panthéisme, parce que ma prof nous a dit que pour comprendre la philosophie de Hegel sur l'histoire (on faisait une confrontation entre Hegel et Marx, le premier étant idéaliste, le second matérialist) ma prof nous a dit que Hegel est difficile à comprendre car il était comme spinoza un panthéiste au sens où ils croient à un dieu immanent au monde,! Enfin, c'est ce qui est écrit dans mon cours!

laurence hansen-love 26/04/2009 12:40


on a parlé?


merwan 24/04/2009 18:27

Merci beaucoup, ma prof nous a finalement donné un polycopié qui en dit davantage! Je crois que j'ai compris le panthéisme.

laurence hansen-love 25/04/2009 12:29


non . Spinoza, ce n'est pas le panthéisme et Hegel non plus . En fait ce terme ne s'applique pas à la philosophie, car le panthéisme est une religion.