Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 19:52
Le sociétés ont un besoin vital de la vérité,  toutes les sociétés, comme l'explique ici  le philosophe américain H.G. Frankfurt:

"... aucune société ne peut se permettre de mépriser ou de manquer d'égards envers la vérité. Mais elle ne peut se contenter d'admettre que le vrai et le faux, tout compte fait, sont des concepts légitimes et significatifs. Elle doit aussi encourager et soutenir les individus compétents qui se consacrent à l'acquisition et à l'exploitation de vérités notables. En outre, quels que soient les bénéfices et les avantages que puissent procurer le baratin, la dissimulation ou le mensonge pur et simple, aucune société ne peut se permettre de tolérer les individus ou les situations qui favorisent la nonchalance ou l'indifférence à l'égard de la distinction entre le vrai et le faux. Elle peut encore moins fermer les yeux sur la théorie narcissique et assez minable selon laquelle la fidélité aux faits concrets serait moins importante que la « fidélité envers soimême». Car s'il est une attitude par essence opposée à une vie sociale décente et réglée, c'est bien celle-là.
Une société qui commettrait l'imprudence de négliger durablement ces quelques principes serait condamnée au déclin, ou pour le moins à l'inertie de sa vie culturelle. Cela la rendrait à coup sûr incapable de mener à bien des projets d'envergure, et même de mettre en oeuvre des ambitions cohérentes et modestes".
 De la vérité .

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie classes préparatoires
commenter cet article

commentaires

Frederic 02/12/2008 18:29

Frankfurt pose à mon sens, plus de problèmes que de solutions. La vérité n'a jamais été acquise et ne pourra jamais l'être. Franckfurt n'a-t-il donc jamais lu les philosophes du soupçon?  

laurence hansen-love 02/12/2008 21:18


La philosophie c'est poser des problèmes et non pas apporter des solution s(Russell)


Marielle 26/10/2008 18:35

A la recherche de la vérité... Pas tjs si simple à débusquer...

laurence hansen-love 27/10/2008 21:02


certes.. mais ne jamais baisser les bras!


Cécile.B.V 23/10/2008 13:15

Je n'ai pas réussi à poster sur votre deuxième site, donc je le fais iciOBAMA Justement, en cours d'anglais ( à l'IEP) nous avons étudié un article du Times sur Obama...en substance, le texte expliquait que les européens ont uen vision trop naîve de cet homme. Barak Obama ne serait pas si proche du peuple que ça, voir même assez introduit sans le milieu des affaires....milieu des affaires, qui, en sponsonrisant les deux candidats, a déjà posé des limites aux futures réformes sociales....l'article résumait la pensée de Paul Street " Barack  Obama ad the future of American Politics" .Malgré tous les défauts supposés d'Obama, je crois qu'il vaut mieux sa victoire à celle deMccain..ème site, je le fais donc ici.Article concernant OBAMA

laurence hansen-love 23/10/2008 20:45


Oui, bien sûr.. Obama nous l'idéalisons beaucoup, et il y aura aussi sûrement très vite une énorme désillusion, en tout cas en Amérique. 
 Il ne pourra pas tenir ses promesses, c'est évident..


Florence SIS 19/10/2008 11:23

Les sociétés qui ont disparu, vivaient-elles dans la négligence de ces quelques principes ou, des maux plus durs sont-ils venus entraver leurs destinées ? Je me demande même si les destinées des dinosaures et des indiens d'Amérique n'ont pas rencontré le même type de météorite.

laurence hansen-love 19/10/2008 15:54


Les sociétés ne disparaissent pas vraiment. Elles s'effacent totu doucement.