Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 11:51
 Je ne sais pas si j'aurais acheté ce livre s'il ne m'avait été chaudement recommandé par mes proches - j'étais victime des préjugés communs et j'avais entendu des commentateurs stupides le décrier.

 Bref ,je vous le conseille vivement. Il y est question de tout ce qui nous intéresse (philosophie, littérature, politique contemporaine), c'est spirituel et passionnant. Les deux auteurs sont aussi très attachants;

 Pour vous donner une idée , voici un échantillon:

Bruxelles, le 26 janvier 2008.

Cher Bernard-Henri Lévy,

Tout, comme on dit, nous sépare - à l'exception d'un point, fondamental : nous sommes l'un comme l'autre des individus assez méprisables.
Spécialiste des coups foireux et des pantalonnades médiatiques, vous déshonorez jusqu'aux chemises -blanches que vous portez. Intime des puissants, baignant depuis l'enfance dans une richesse obscène, vous êtes emblématique de ce que certains magazines un peu bas de gamme comme Marianne continuent d'appeler la « gauche-caviar », et que les périodistes allemands nomment plus finement la Toskana-FraKtion. Philosophe sans pensée, mais non sans relations, vous êtes en outre l'auteur du film le plus ridicule de l`histoire du cinéma. 
Nihiliste, réactionnaire, cynique, raciste et misogyne bonceux : ce serait encore me faire trop d'honneur que de me ranger dans la peu ragoûtante famille des anarchistes de droite ; fondamentalement, je ne suis qu'un beauf . Auteur plat, sans style, je n'ai accédé à la notoriété littéraire que par suite d'une invraisemblable faute de goût commise, il y a quelques années, par des critiques déboussolés. Mes provocations poussives ont fini, depuis, par lasser [...]




Partager cet article

Repost 0

commentaires