Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 18:04
C'est un article de Martin Wolf, dans le Monde de l'économie du 9 décembre -ici.
 Il y a aussi  un article très intéressant ( "Le despotisme compassionnel" par Thibault Gajdos ), ici ,qui explique pourquoi , selon Amartya Sen, "on ne peut pas fonder une politique sociale respectueuse de la liberté individuelle sur la seule évaluation du bien être des individus". 
 C'est un paradoxe... il en fait la démonstration à partir d'un exemple asse subtil... 
 Cela revient à dire que  l'Etat ne doit pas tenter de faire le bonheur des gens malgré eux, ce que je me tue à répéter à longueur de temps sur ces différents blogs...
 Votre avis?
 Vous lirez sur rue 89 un commentaire du même texte link

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Zorba 11/12/2008 09:53

En écho aussi à l'article sur Aron, un article de philosophie magazine sur ce que le citoyen doit à l'état :..."les citoyens font l'épreuve de leur attachement à la collectivité et reconnaissent leur dette à son égard..."..."Quand les peuples en deviennent incapables (de surmonter l'égïsme) et préfèrent le frileux repos, la pauvre et trompeuse liberté d'une vie bourgeoise entièrement consacrée aux affaires privées, on peut dire, écrit le philosophe (Hegel), que leur liberté est morte de la peur de mourir".

laurence hansen-love 14/12/2008 19:35


merci Zorba!


marine 10/12/2008 19:23

Oui, c'est ça. Mais disons que je n'ai pas de grandes notions en philosophie, alors j'ai parfis un peu de mal à exprimer ce que je pense ...!

Tancrède 10/12/2008 13:41

L'article de Martin Wolf - tout comme celui de Thibault Gajdos - n'est pas accessible sans s'acquitter d'un abonnement. Ceci est facheux, il me paraissait être très intéressant.

marine 09/12/2008 22:28

Je pense que c'est un peu comme l'argent ; il ne faut pas chercher a vouloir être riche pour le devenir ... (enfin si j'ai bien compris).Mais j'aimerais bien lire cet article, si vous le retrouvez ...!

laurence hansen-love 10/12/2008 18:54


Marine je pense que tout de même pour être riche, il faut vouloir l'être. Sauf à attendre un héritage.
 mais le bonheur ne relève pas de notre  (seule)décision.. est-ce ce que vous voulez dire?


felix 09/12/2008 18:23

Si l'Etat ne dois pas faire le bonheur des gens malgrès eux il est tout de même legitime pour lui,le pouvoir, de maintenir un ordre entre les choses qui s'opposent, que ce soit entre la bourgeoisie et le prolétariat selon l'analyse marxiste ou encore entre les salariès et le patronat pendant l'oganisation fordiste des trente glorieuses. Et le paradoxe de l'homme est d'être toujours tirraillé entre deux oppositions, un lien innascible, qui ne peut pas naître, le suit fatalement tout au long de son existence, et fondamentalement qui le prive de son bonheur, alors partant de ce postulat, le rôle de l'etat ne serait t-il pas tout de même de faire prendre conscience aux hommes de ce caractère innascible ? Et dés lors de participer à son bonheur ?

laurence hansen-love 10/12/2008 18:45


L' Etat a un rôle considérable.. il doit protéger, assurer la sécurité sociale etc...Peronne ne dit le contraire. Mais le bonheur reste une affaire privée. Chacun le conçoit comme il l'entend.