Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 16:38
Je suis frappée par le caractère contradictoire des analyses des économistes et des politologues concernant le
G 20. Certains y voient un tournant vers le post-libéralisme, un désaveu donc...
 Pierre-Antoine Delhommais y voit le triomphe de la "mondialisation libérale" ici : Le capitalisme est mort, vive le capitalisme!
 Alors :le libéralisme; déclin ou apothéose?

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

marc d'Héré 08/04/2009 10:58

La mondialisation peut-elle autre que libérale? Heureusement non.

laurence hansen-love 08/04/2009 15:25


Que voulez-vous dire?


alan 07/04/2009 19:08

Bonjour,je visite votre blog depuis assez longtemps et je le trouve très interessant, je laisse rarement de commentaire sur les blog mais là j'ai besoin de votre aide. J'ai beaucoup cherché sur internet et je n'ai rien trouvé.Que signifie cette phrase de joubert et surtout "beau celeste"" La beauté est quelque chose d'animal, le beau est quelque chose de céleste"  merci!(désolé c'est sans rapport avec l'article du g20)

laurence hansen-love 07/04/2009 21:06


Je ne sais pas ce que veut dire Joubert.
 Mais céleste renvoie à ciel, et Beau (par opposition à beauté) à Platon.
 Il faut lire Hippias, et surtout le Banquet et Phèdre.
Regardez aussi du côté de Plotin


flo 06/04/2009 17:20

Et puis 2e chose, vu que je me spécialise dans le double commentaire, dire qu'il n'y en a pas d'autres de crédible est pour moi absolument faux, et arrange beaucoup les capitalistes. Bien que je reprouve ce système, le système communiste ne fut pas inefficient par sa nature même, mais par la faute de la course à l'armement avec les Etats Unis, et ceci conjugué à la mégalomanie d'un dictateur sanguinaire jusqu'en Mars 53. Je ne suis pas du tout certain que sans cela, le communisme n'aurait pas marché quand même, bien au contraire. Mais bon, le capitalisme est là, on n'en reviendra pas, et c'est plutot une bonne chose d'ailleurs.

Merwan 06/04/2009 17:14

Je doute que le G20 est une portée historique, il ne fait que conforter le capitalisme, il n'a nullement été question, soit de réformer le système, et donc encore moins de le changer. Comment des dirigeants qui dépendent souvent des sphères économiques peuvent-ils prétendre vouloir tout changer. D'ailleurs, comment peuvent-ils changer un système puisque la majorité soutient que ce système est le seul viable, ou le moins pire de tous les systèmes! Comme si le monde avait connu dans l'ère moderne une autre forme de système que le capitalisme (je parle à grande échelle). Le socialisme et le communisme n'ont jamais été mis en oeuvre, toutes les tentatives d'instauration de système de type communiste ou socialiste ont échoué, puisqu'à chaque fois ce sont des régimes totalitaires qui se sont installés et les principes de justice, d'égalité, de progrès humains, de respect des droits de l'homme ont été écrasés. Quant aux systèmes altermondialistes qui proposent la décroissance, la fin de l'ère du ticket "hyper production - hyper consommation", ceux là sont méprisés.Donc le libéralisme semble avoir de belles années devant lui, la pauvreté avec, l'accroissement des inégalités...

flo 06/04/2009 17:14

Si l'on ne joue pas avec les mots, il me semble que dire qu'il n'y en a pas de meilleur et dire que c'est le meilleur est précisément la même chose, quand meme ! C'est logique.Qui dit que c'est le meilleur ? la plupart des gens, la plupart des intellectuels que l'on peut voir lors de débat ou encore la plupart des politiques au pouvoir actuellement dans le monde.

laurence hansen-love 06/04/2009 19:04


Ce n'est pas du tout un jeu de mots. Pas plus que le fameux: "la démocratie est le pire des régimes à l'exception de tous les autres"
 La politique est l'art de trouver les formules les moins mauvaises.
 Personne ne dit que le capitalisme c'est bien. Mais on dit qu'il n'y a pas d'autre solution connue pour organiser le travail et faire circuler la richesse dans le monde d'aujourd'hui.