Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 19:30

 

La situation que Hobbes décrit ici et qu'il dénomme "état de nature" est aussi celle qui prévaut entre nations, en l'absence de droit international:

"Si deux hommes désirent la même chose alors qu'il n'est pas possible qu'ils en jouissent tous les deux, ils deviennent ennemis: et dans leur poursuite de cette fin (qui est, principalement, leur propre conservation, mais parfois seulement leur agrément), chacun s'efforce de détruire ou de dominer l'autre. Et de là vient que, là où l'agresseur n'a rien de plus à craindre que la puissance individuelle d'un autre homme, on peut s'attendre avec vraisemblance, si quelqu'un plante, sème, bâtit, ou occupe un emplacement commode, à ce que d'autres arrivent tout équipés, ayant uni leurs forces, pour le déposséder et lui enlever non seulement le fruit de son travail, mais aussi la vie ou la liberté. Et l'agresseur à son tour court le même risque à l'égard d'un nouvel agresseur.

Du fait de cette défiance de l'un à l'égard de l'autre, il n'existe pour nul homme aucun moyen de se garantir qui soit aussi raisonnable que le fait de prendre les devants, autrement dit, de se rendre maître, par la violence ou par la ruse, de la personne de tous les hommes pour lesquels cela est possible, jusqu'à ce qu'il n'aperçoive plus d'autre puissance assez forte pour le mettre en danger. Il n'y a rien là de plus que n'en exige la conservation de soi-même, et en général on estime cela permis. [...]

Il apparaît clairement par là qu'aussi longtemps que les hommes vivent sans un pouvoir commun qui les tienne tous en respect, ils sont dans cette condition qui se nomme guerre, et cette guerre est guerre de chacun contre chacun".

Thomas Hobbes, Léviathan (1651), trad. F. Tricaud, Éd. Sirey, 1971, pp. 122-124.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

flo 26/06/2009 21:29

Je confirme, Manent explique très bien dans le chapitre sur Hobbes. Mais je conseille à tout le monde de lire le chapitre sur Montesquieu et la séparation des pouvoirs qui est un PUR bijoux !

laurence hansen-love 29/06/2009 10:47


merci Flo!


merwan 30/04/2009 16:49

Je n'en doute pas! Un seul suffit largement...

merwan 29/04/2009 13:55

De Pierre Manent, je l'ai vu sur le site de la fnac.

laurence hansen-love 29/04/2009 20:48


oui, mais un seul livre de Manent suffira peut-être?


merwan 28/04/2009 18:30

Je lis 1984 de Orwell, et Aristote et la politique.
Je l'achèterai, c'est l'histoire intellectuelle du libéralisme, et Naissances de la politique moderne : Machiavel, Hobbes, Rousseau, c'est un livre qui peut m'être utile?

laurence hansen-love 28/04/2009 22:13


C'est de qui "Naissances de la politique moderne"?


merwan 27/04/2009 18:57

J'ai du surement mal comprendre ce qu'il y a écrit dans mon livre de philo (il faut dire que mon livre de philo, j'ai un peu du mal à le comprendre, il n'est pas très pédagogique, notamment sur les chapitres qui m'intéressent le plus, à savoir la philosophie politique, ça me créer plus de questions qu'autre chose, pourtant, je penser avoir plutôt compris Hobbes et Rousseau) dans ce cas, pouvez-vous m'aider rapidement (même si je sais que c'est difficle de résumer).Pour les livres, je n'ai pas lu celui-ci, car il n'y est pas à ma médiathèque.

laurence hansen-love 27/04/2009 20:38


Quel est votre livre de philo?
 Il faut lire Pierre Manent. Il vous expliquera pourquoi Hobbes est l'un des principaux inventeurs de l'Etat moderne, car il libére le politique du religieux. Et parce que la théorie du
contrat permet de dire: "l'Etat ne peut être légitime que du fait du consentement de ceux qui l'ont instauré".
 L' absolutisme s'explique par la nécessité de remplacer la loi de Dieu par la loi des hommes, elle aussi absolue et non pas  contestable à tout bout de champ!