Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 15:08
Précipitez-vous sur le Monde, p 16: "Les ressorts de l'instinct guerrier"  par Nancy huston. On en reparle après.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Adèle 23/06/2009 15:50

Plus précisément, la guerre n'existe pratiquement pas dans le monde animal, l'exception étant les insectes sociaux (fourmis et termites).Il est d'ailleurs intéressant de constater que les seuls animaux qui font la guerre sont aussi les seuls à avoir une société comparable aux nôtres : dans leurs sociétés existent la propriété (pucerons, provisions), l'autorité, et la division du travail...

laurence hansen-love 29/06/2009 10:40


oui, c'est juste..
 Enfin je ne parlerais pas d' "autorité" évidemment dans le monde animal (l'autorité implique au moins une aprt de consentement)


andré 31/05/2009 21:29

L'article ignore superbement des verités biologiques assez basiques. La violence humaine n'a rien a envier à celle de l'animal ( contrairement à ce que dit l'auteur  qui raconte n'importe quoi sur le sujet : les animaux sont extremement violents entre eux, il suffit de regarder cela scientifiquement). La seule différence est la puissance de violence que donne à l'homme sa technologie.Donnez à votre chien ou à votre chat la capacité d'utiliser une kalachnikov, vous verrez le resultat !Tout cela vient du système limbique des mammifères qui est exactement le même chez le crocodile que chez l'homme : système conçu pour la défense de l'espèce qui passe par la défense de l'individu.Ainsi la violence est dans la majorité la consequence d'une autodéfense en face de la peur primale, ou de l'angoisse.L'homme possède certes une couche de cerveau supérieur qui lui permet de maitiser plus ou moins son cerveau reptilien : tout l'effort de civilisation est là.Mais en chacun de nous, quelque soit notre niveau d'éducation ou de socialisation, le reptile veille, pret à bondir quand nos interêts vitaux sont en jeu.C'est lui qui nous fait appuyer sur le frein devant le feu rouge, pas le cerveau cognitif !Et ce n'est ni une question d'education ou de sexe !Non, les hommes sont des hommes avec leur fonds de violence fondamentalement pour des raisons de nature biologique, malgré la microcouche de vernis qui les recouvrent.Mettez une femme dans une situation generative de violence ( par exmple une tentative de violence contre son enfant) et le resultat sera parfaitement identique,,peut être même plus fort, les enjeux de protection biologique de l'espèce étant souvent plus élévés chez les femelles.Tout le reste n'est que brassage de vent pseudo psychomogique.

andré 31/05/2009 21:29

L'article ignore superbement des verités biologiques assez basiques. La violence humaine n'a rien a envier à celle de l'animal ( contrairement à ce que dit l'auteur  qui raconte n'importe quoi sur le sujet : les animaux sont extremement violents entre eux, il suffit de regarder cela scientifiquement). La seule différence est la puissance de violence que donne à l'homme sa technologie.Donnez à votre chien ou à votre chat la capacité d'utiliser une kalachnikov, vous verrez le resultat !Tout cela vient du système limbique des mammifères qui est exactement le même chez le crocodile que chez l'homme : système conçu pour la défense de l'espèce qui passe par la défense de l'individu.Ainsi la violence est dans la majorité la consequence d'une autodéfense en face de la peur primale, ou de l'angoisse.L'homme possède certes une couche de cerveau supérieur qui lui permet de maitiser plus ou moins son cerveau reptilien : tout l'effort de civilisation est là.Mais en chacun de nous, quelque soit notre niveau d'éducation ou de socialisation, le reptile veille, pret à bondir quand nos interêts vitaux sont en jeu.C'est lui qui nous fait appuyer sur le frein devant le feu rouge, pas le cerveau cognitif !Et ce n'est ni une question d'education ou de sexe !Non, les hommes sont des hommes avec leur fonds de violence fondamentalement pour des raisons de nature biologique, malgré la microcouche de vernis qui les recouvrent.Mettez une femme dans une situation generative de violence ( par exmple une tentative de violence contre son enfant) et le resultat sera parfaitement identique,,peut être même plus fort, les enjeux de protection biologique de l'espèce étant souvent plus élévés chez les femelles.Tout le reste n'est que brassage de vent pseudo psychomogique.

laurence hansen-love 02/06/2009 15:58


regarder cela scientifiquement?????
 Il n'y a pas de guerre dans le monde animal....
 Il faudrait que vous lisiez un texte de Mark Twain qui s'eppelle 'L'animal au bas de l'échelle". Si je le retrouve, je le mets en ligne


Diane 25/05/2009 19:06

   Je vois que les commentaires tournent à l'aigre, je vais donc me permettre d'y aller du mien: Pourquoi un étudiant visant l'IEP devrait-il acheter le Monde chaque jour? Pourquoi la pensée des postulants devrait-elle être à ce point uniformisée, et subir chaque jour une quantité d'articles fades et inintéressants, sous pretexte que le journal est une référence? Il y a quelques bons articles dans le Monde, comme dans beaucoup d'autres journaux: permettez-nous donc de ne lire que ceux que vous avez sélectionnés pour nous, et d'autres, dont nous aurons eu les références par d'autres moyens, pouvant se trouver sur des media très variés.    Acheter le Monde chaque jour est un acte symbolique, et un peu trop dépourvu de sens à mon goût: pourquoi ne pas diversifier ses sources? (et on ne peut ni tout acheter, ni tout lire, c'est pourquoi je n'achète pas le Monde et n'en éprouve aucune honte). Il se trouve que le sujet de Toulouse pour la deuxième année avait exactement le même intitulé qu'un article récemment paru dans Philosophie magazine: La City détruit-elle la Cité?   Cela dit, votre blog est très bien et très intéressant, je comprends que vous laissiez aller vos nerfs de temps à autre.Cordialement.

laurence hansen-love 25/05/2009 21:45


Je mets de côté le pb de l'argent, évidemment je n'ai pas la solution sur ce point
 Il me semble que les 6 Euros mensuels (le monde numérique) doivent être investis si on veut aller à IEP.
 Pour ceux qui ont les moyens.
 1) Il faut acheter le Monde (ou le Figaro?), pour soutenir la presse écrite, c'est la moindre des choses quand on s'intéresse à la politique!
2) Chaque jour il y a au moins un ou deux articles intéressants...
3) Jamais je n'ai dit qu'il fallait ne lire que cela! C'est le minimum!
4) Moi je le lis bien, pourtant je ne prépare pas de concours
5 )Dire cela ce n'est pas "lâcher ses nerfs"
6) En appoint: consulter slate.fr


flo 24/05/2009 12:20

Vous voulez que je corrige tous les posts de vos articles ? Il y a du travail. Or si je fais des fautes quand j'écris depuis mon portable, un clavier digne de ce nom m'en préserve, alors veuillez m'excuser si parfois je ne suis pas derrière un ordinateur.