Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 12:59
Vous lirez ici le compte rendu du petit essai de Robert Redeker sur le sens des slogans politiques nonfiction.fr, à propos du "Yes we can" de Barak Obama.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

merwan 10/10/2009 14:43


Article très intéressant paru dans le Monde sur les libertés publiques et le rôle de l'Etat dans la protection des libertés >> voir ici
Pour la réforme du concours de Paris, c'est une très bonne chose, en tout cas, ce qui se trame me semble être bien, après, il faudra évidemment en rediscuter lors de l'arbitrage final!


Léo 10/10/2009 11:50


Par rapport à Sartre on avait vu cela avec notre prof de philo l'année dernière et il y a de forte chance que j'ai mal retranscrit sa pensée. J'aurai dût me taire...


laurence hansen-love 10/10/2009 17:03


mais non mais non,  Léo...


natasha 08/10/2009 21:12


ça rejoint bien le cours de communication politique de première année d'IEP :)


Léo 08/10/2009 14:34



Bourdieu ne disait-il pas aussi que le pouvoir des mots était dépendait de l'interlocuteur, que le pouvoir des mots découle de ce que l'on attribue à celui qui les dit ? Comme le pouvoir que l'on
attribue a un porte parole, il ne l'a pas appelé d'ailleurs "la théorie du porte parole"?
Cela montre l'importance que joue le charisme dans un scrutin et par la même une personnalisation du politique qui n'est pas nouvelle d'ailleurs (je ne sais pas si j'utilise les bon termes...)


Par ailleurs, j'ai une question est que c'était Sartre qui disait que les mots dépassait leur incapacité a exprimé tout ce que l'on peut penser, par la capacité qu'ils ont de nous faire évoquer
plusieurs signifié ?


Je ne sais pas si vous allez me comprendre... pas que je vous trouve idiote mais j'ai du mal a synthétiser je crois...




laurence hansen-love 09/10/2009 22:30


oui, ce n'est pas extrêmement clair. Je ne vois pas du tout à quels textes de Sartre vous faites allusion...