Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 18:44




Cournot se demande  ici si l'idée  laïque de progrès n'est pas une simple  transposition  du  préjugé religieux hérité de la théologie judéo-chrétienne:

 "Aucune idée, parmi celles qui se réfèrent à l'ordre des faits naturels, ne tient de plus près à la famille des idées religieuses que l'idée de progrès, et n'est plus propre à devenir le principe d'une sorte de foi religieuse pour ceux qui n'en ont plus d'autre. Elle a, comme la foi religieuse, la vertu de relever les âmes et les caractères. L'idée du progrès indéfini, c'est l'idée d'une perfection suprême, d'une loi qui domine toutes les lois particulières, d'un but éminent auquel tous les êtres doivent concourir dans leur existence passagère. C'est donc au fond l'idée du divin ; et il ne faut point être surpris si, chaque fois qu'elle est spécieusement  invoquée en faveur d'une cause, les esprits les plus élevés, les âmes les plus généreuses se sentent entraînés de ce côté. Il ne faut pas non plus s'étonner que le fanatisme y trouve un aliment, et que la maxime qui tend à corrompre toutes les religions, celle que l'excellence de la fin justifie les moyens, corrompe aussi la religion du progrès".

Antoine Augustin Cournot
Considérations sur la marche des idées et des événements dans les temps modernes (1872) Livre VI, chap 6, Vrin, 1973, p 535

Partager cet article

commentaires

Brenda 05/03/2013 18:31


Bonsoir


j'ai une explication de texte a faire sur ce dernier, mais je ne trouve pas l'enjeu du texte, je ne vois pas le but et ce qui sort de la pensée "ordinaire".


Merci d'avance pour vos indications

laurence hansen-love 06/03/2013 13:46



L'enjeu c'est la définition de la religion: ce n'est pas "croire en Dieu" mais "la fin justifie les moyens"


Ensuite je ne comprends pas votre question...



victoria johansen 28/02/2013 14:07


Bonjour


Comme les autres élèves, j'ai aussi une explication de texte à faire. Je commence a bien comprendre ce texte de Cournot, mais j'ai juste du mal a trouver le paradoxe du texte, du problème
dont il est question...


Merci beaucoup, votre site m'a beaucoup aidé dans ma compréhension

jonathan 16/12/2012 13:17


Bonjour j'ai une petite question concernant la derniere phrase du texte de cournot , je ne la comprends absolument pas en fait pourriez vous me l'expliquer? merci .

laurence hansen-love 16/12/2012 21:18



La maxime "la fin justifie les moyens" est adoptée par toutes les religions. C'est elle qui les rend toutes dangereuses,  sources de fanatisme, voire d'exterminations.
 Si la fin justifie les moyens, on peut brûler les sorcières, liquider les adversaires, torturer, tuer, éliminer des populations entières puique l'on poursuit un but louable: améliorer
l'humanité, aider les gens à gagner le paradis.. soit ici-bas, soit dans l'au-delà..



marianne 16/11/2012 17:31


j'ai un devoir a faire et en classe on nous a dit que dans chaque etude de texte nous devons donner la theses critiquer par l'auteur, ou du moins d'apres ce que je comprends il critiquerai ce que
quelqu'un d'autre a dire. 


Desoler si je ne suis pas assez claire :s

laurence hansen-love 16/11/2012 20:46



"la thèse critiquée par l'auteur"? L'orthographe change tout...


 Cournot dit que la religion  ce n'est pas seulement croire en Dieu ni appartenir à une Eglise.
 Donc , la thèse critiquée c'est quoi selon vous? essayez de me répondre!



marianne 15/11/2012 19:36


bonsoir,


j'ai une explication de ce texte a faire et je ne vois la these "critiquer" par l'auteur pourriez vous m'aidez? merci d'avance!

laurence hansen-love 15/11/2012 21:24



je suis désolée , je ne comprends pas ce que vous demandez


 "je ne vois la thèse critiquer"


 Qu'est-ce que cela veut dire?