Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 10:34
Tous deux d'accord! Tous deux minimisent les propos de Sarkozy et tiennent des propose mesurés  LCI:

L. Ferry: 
Depuis le nazisme, et c'est compréhensible (!) on a beaucoup minimisé la part du biologisme dans la personnalité humaine. Cela fait un moment que l'on fait machine arrière (cf JD  Vincent,  Biologie des passions ou encore JP Changeux ,  Les fondements naturels de l'éthique ).
 Bettelheim a traumatisé toute une génération avec "La forteresse vide" qui prétendait que l'autisme était un produit de l'environnement; Plus personne ne pense cela aujourd'hui..
 Mais
1) Sarkozy n'a jamais dit qu'il y a un gène de la pédophilie
2) Ce n'est pas parce que on a des pulsions qu'on est forcé de les rélatiser. Nul n'est obligé de céder àn ses pulsions.
Conclusion le déterminisme n'exclut absolument pas la liberté. Or c'est là dessus que l'on attaque Sarkozy (il nierait la liberté)

J. Julliard:
Tout d'abord , quel niveau pour une campagne! On est bien au pays de Rousseau
 C'est vrai que la droite  a tendance à tenir la responsabilité pour biologique; La gauche considère que la responsabilité est du côté des structures sociales.
Il y a responsabilité partagée.
Mais de toute façon ne déterminisme ne supprime pas la liberté







Ferry:
 Oui  moi par exemple, j'a plusieurs fois par jour envie de me jeter sur de charmantesjeunes filles, comme celles qui circulent ici. Mais je ne le fais pas

Conclusion (des deux)
 Ce n'est pas  (toutefois)  une bonne idée de vouloir détecter à trois ans une prédisposition à la délinquance ou à la criminalité


(Mon commentaire: l'essentiel c'est de cesser d' opposer deux positions . celle  du déterminisme et celle de la liberté. C'est cette manie de cliver la pensée  en deux camps (celui du bien, la gauche, qui défend la liberté, et celui du mal, qui choisit la biologie et le déterminisme) qui est anti-philosophique, fausse et pénible.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires