Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:51

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love
commenter cet article

commentaires

thomas 03/01/2012 07:39


"Car on peut parler aussi de "blasphème" envers les convictions d'un athée.."


Je suis étonné par votre réponse. Il n'y a pas de blasphème qui vaille envers le pot d'un potier, le nouveau concept d'un philosophe, envers une création humaine, fut-elle parée par ces hommes de
tous les biens. Il n'y a pas de blasphème puisque la notion de blasphème est une création de ces hommes. Blasphème : ce n'est qu'une opinion. Il n'y a pas de blasphème dans l'attaque ou
l'ignorance d'une opinion.


 

laurence hansen-love 04/01/2012 21:03



oui bien sûr .. mais ce que je veux dire c'est que dès qu'il y a sacré, il y a blasphème. Or je ne crois pas qu'une société,même républicaine, puisse faire  l'impasse sur le sacré..
 Néanmoins , bien entendu, le blasphème républicain (dire par exemple: "Sarkozy est un sale mec")  n'est tel que par analogie..  car on ne brûle plus les gens en république..



thomas 02/01/2012 15:36


Très simple : les croyants voudraient que nous, les incroyants, aient la même piété envers leur Dieu qu'eux. Ils voudraient, en somme, que nous soyons croyants. 


Ils voudraient que nous admettions que Dieu existe, quitte ensuite, à émettre des critiques avec le respect qui est lui dû. Ils voudraient que nous soyons croyants. 


Ou comme dirait Stirner, critiquer oui, mais pas à mort, pas pour l'anéantir.


Ils n'admettent pas que, pour nous les incroyants, Dieu n'est rien, n'est qu'un mot, un usage culturel et qu'à ce titre, on a la liberté d'en parler comme bon nous semble. Ils n'admettent pas
l'existence des impies, des non-croyants s'exprimant en tant que tels, eux qui, à travers leurs "Ecritures" et leurs sermons, ne se gênent pas pour discréditer ou condamner les non-croyants.
Est-ce qu'on proteste, nous ? 


J'ai une suggestion à leur faire : s'ils ne tolèrent les caricatures et les satires, les offenses et les humiliations, qu'ils retirent leur religion de la sphère socio-culturelle. Qu'ils se
cachent! 

laurence hansen-love 02/01/2012 21:13



oui, soit.. ("qu'ils se cachent"...mais ils ne veulent pas se cacher!)


 Mais enfin, je pense au contraire que c'est un peu plus... compliqué. Car on peut parler aussi de "blasphème" envers les convictions d'un athée..