Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 14:41

Voyez  cette petite vidéo pour les nuls....

 

https://www.dropbox.com/s/0pyzf9djy43o57j/La%20dette%20publique%20des%20pays%20pour%20les%20nuls.avi

 

 

 Toutefois, je reste perplexe quant à  la solution préconisée...
 Car :

 1) Les allemands n'en veulent pas

2)  C'est ce que préconise Marine Lepen qui y voit la solution à tous nos problèmes..

 

 

 Je suppose toutefois qu'on finira par y revenir... (discussions en cours en ce moment entre Sarkozy, Merkel, Barroso  etc.. sur la modification du Traité de Lisbonne)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tom 28/11/2011 17:28


Sauf que notre endettement ils en ont bien profités! Et ils profiteront encore du renflouement de nos finances publiques car cela sauvagardera notre demande...
A eux de voir...

Tom 24/11/2011 15:49


Une connaissance gambettiste prônait la mise sous tutelle militaire d'une allemagne incapable de se défendre!
Plus sérieusement: si nous sommes dans une situation difficile il est faux de penser que ce n'est pas le cas des allemands: si ils ne peuvent plus commercer avec nous ils regresse au statut de
pays du tiers monde. A quoi bon mendier si ils refusent de donner quoi que ce soit?

laurence hansen-love 24/11/2011 21:54



Les allemands sont aujourd'hui contaminés en effet. Par nos dettes. Je comprends qu'ils soient furax!



Tom 23/11/2011 15:41


Non Corlet a raison: Sarkozy ne veut pas monter au créneau, et si j'ai pensé un moment qu'il se débrouillait bien sur ce plan, je me rend aujourd'hui compte à quel point il est incapable
d'imposer un seul compromis à l'Allemagne, nous emmenant de fait dans le mur!
Mélenchon n'a pas tort sur ce point (et est beaucoup plus réaliste que Marine Lepen, les économistes qui l'aident ne sont d'ailleurs pas des abrutis): forcer les allemands ne sera pas si
difficile, il suffit d'accepter des contreparties et de leur faire comprendre qu'ils ne peuvent rien sans nous. Il serais d'ailleurs beaucoup plus facile aujourd'hui d'imaginer une europe sans
allemagne qu'une allemagne sans Europe...

laurence hansen-love 23/11/2011 21:53



"Accepter des contreparties"!.. ce sont les allemands qui vont nous forcer, pas l'inverse! 
 Pauvre Sarkozy!


 ils sont en position de dicter leur volonté. Pas nous! Nous on mendie! Ils nons font l'aumône...



Corlet 22/11/2011 19:56


C'est très contestable. Ce n'est pas comme si la France avait réellement cherché à convaincre les Allemands ( ce n'est certainement pas les gesticulations de Sarkozy à propos du FESF
qui auraient pu y faire quelque chose). Dans le monde des économistes, l'idée que la BCE prête directement aux Etats fait un large consensus. Pensez-vous que l'Allemagne pourrai toujours adapter
la BCE selon SES désirs ? Même quand l'eurozone sera dans une récession généralisée ? Même avec la pression des Etats-Unis et de la Chine qui s'inquiètent de l'avenir de la zone euro pour
leur propre commerce ?

laurence hansen-love 22/11/2011 20:36



en tout cas, c'est Niet encore ce soir.
 Je vous rappelle que l'Allemagne est une démocratie et que A. merkel ne peut alelr contre son parlement... n'en déplaise à Mélenchon ou à Sarkozy...



Corlet 20/11/2011 23:36


Derien. C'est vrai qu'étant donné qu'ils dénoncent cette même loi, on peut vite faire l'amalgame sur leurs solutions (et donc à faire le raccourci mélenchon = le pen) alors
qu'elles sont radicalement opposées. 

laurence hansen-love 21/11/2011 21:55



radicalement oppsoées.. elles ont en commun d'être aussi irréalistes, non?


 Car rien ne sera fait, en ce qui concerne la BCE, sans l'approbation de l'Allemagne