Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 21:50

http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/alice-greenpeace-on-rentre-comme-32826

 

 J'ai vu qu'il y avait des papies et des mamies,  dans les commandos de Greenpeace, qui comme moi, se font du souci pour leurs petits enfants...

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/07/assez-de-mythes-le-nucleaire-est-plus-cher-que-les-energies-renouvelables_1614336_3232.html

 

 

 Donc,

 Avis à mes camarades  de Greenpeace:

 Je me pose candidate pour une prochaine action commando  (à l'exclusion du parachute, alpinisme (je suis sujette au vertige) et plongée sous-marine toutefois..). mais j' aimerais beaucoup attaquer les chasseurs de baleines ou aussi les chasseurs chinois de requins... (pour les aîlerons..)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Stéphanie 15/12/2011 09:53


Bon , c'est ici sur cette notte que nous avions prononcé le mot "non-violence" et j'aurais aimé que vous éxpliquiez ce que peut signifier la non-violence d'un point de vue philosophique parceque
pour moi la non-violence ne peut être que mystique et d'inspiration Divine . Attention , je ne dis pas "religieuse". Elle peut sans doute être d'inspiration religieuse comme dans le Jaïnisme ,
cette religion Hindoue antérieure à l'Hindouisme qui n'est pas une religion non-violente , loin s'en faut ... Non , pour moi la non-violence ne peut être qu'un choix mystique et pas philosophique
(pour autant que je comprenne ce mot , ce dont je doute) . Alors , à l'occasion si vous pouviez développer ce théme ....

laurence hansen-love 15/12/2011 21:25



Il faudrait que vous lisiez un livre de Jacques Sémelin un spécialiste de cette question avec qui j'ai travaillé quelques années. Il a écrit notamment: "La non-violence expliquée à mes filles"



Potiche 08/12/2011 14:35


C'est d'ailleurs assez impressionant ! Le mois dernier, Anne Lauvergeon est venue à Sciences Po et on était tous plutôt convaincus, lorsqu'ont surgi de la nuit des militants absolulement
redoutables de 70 ans distribuant des tracts et s'emparant du micro. Ce qui m'a le plus fait rire, c'est qu'ensuite les "vieux" activistes ont tenté de nous convaincre (que dis-je, nous
persuader) du danger des centrales, mais par un argumentaire vraiment médiocre qui déservait leur cause : résultat, les jeunes étaient dans leur majorité pro-nucléaire et les anciens tentaient de
nous alerter sur le sujet...qui a dit que les jeunes sont révolutionnaires ?

Stéphanie 08/12/2011 05:18


Comment être éfficace contre la violence ? .....


A une violence qui nous révolte faut-il opposer une violence qui nous sert ? .......


Ou faut-il sauver son utopie de non-violence ? .......


Les forces tyraniques ne craignent pas de tuer plusieurs milliers de personnes .


Craignent-elles vraiment l'opinion ? .....


C'est là encore une quéstion de rapports de forces ......


La bonté est seule , désarmée , démunie et même par le sacrifice de sa vie une personne bienveillante ne viend pas à bout de la violence . Alors où est le sens de son combat ? .....


Probablement pas dans la quête de l'efficacité mais ailleurs ......

laurence hansen-love 08/12/2011 21:14



oui, en effet, je suis pour l'action non-violente pour ma part, comme Socrate.