Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 17:23

Selon l'ancien premier ministre de Malaisie,  Mohamad Mahatir, nous sommes devenus pauvres désormais. Nous devons donc suivre l'exemple des pays qui ont vécu ce type d'épreuves. Comment ont-ils réagi? :  "les salariés ont travaillé davantage et accepté des niveaux de vie inférieurs"

 

 Mais les européens refusent cet état de fait : "ils manifestent et organisent des grèves, ce qui ne fait qu'empirer les choses"

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/01/17/l-occident-doit-imiter-l-asie_1630758_3232.html

 

 

Vous ne manquerez pas de me dire ce que vous pensez de ce diagnostic et de ces recommandations...

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

cordroc'h j f 20/01/2012 10:36


Vous êtes plus ou moins obligé d'avoir cette vision là de la politique Tom , c'est à dire de croire dans la fonction de l'homme politique , dans sa capacité à  faire en sorte de rendre le
système équitable pour tous .Vous êtes né ,avez grandi ,avez été conditionné par votre éducation parentale et scolaire etc ...bref vous êtes un pur produit de ce système dont vous dépendez
totalement , qui donne donc sens à votre existence .Ce n'est absolument pas un reproche que je vous adresse ,car bien sûr vous ne pouvez rien y faire .L'homme politique représente donc pour vous
,le garant de ce dont vous dépendez , vous ne pouvez donc imaginer que celui-ci puisse ne penser qu'à sa carrière au détriment de vos conditions d'existence . Peut-être suis je trop pessimiste
concernant nos hommes politiques ,mais reconnaissez que ce à quoi nous assistons depuis quelques temps aurait tendance à me donner raison , et je ne vois rien qui puisse arranger les choses .


Les gens veulent croire à la fonction de l'homme politique ,parcequ'ils ne peuvent faire autrement ,parcequ'ils pensent que tel doit fonctionner le système , parceque pour eux les choses ne
peuvent être autrement ,que l'homme est fait pour vivre dans des sociétés civilisées, dirigées par des personnes possédant l'intelligence et les compétences pour cela . Cela à toujours été comme
ça , alors cela doit continuer .Personnellement je n'ai jamais pu adhérer à cette vision des choses ,j'ai toujours été en opposition au système . Il y a en moi une force qui me pousse à me méfier
des personnes voulant soit disant le bien -être des autres . Je ne crois pas à l'humanisme par procuration , par délegation ,par représentation , je suis pour l'humanisme dans les petits actes
,les petites actions de tous les jours .


Il y a du sauvage en moi ,je n'ai pas été apprivoisé ,ils ont essayé  mais n'y sont pas parvenu ,c'était trop tard ,la nature avait eu le temps de faire son oeuvre durant les huit à dix
premières années de mon axistence passées dans les bois , les étangs en toute liberté au sein d'une troupe de gamins du village .Tout cela s'est imprégné en moi et fait ce que je suis
fondamentalement aujourd'hui ,à savoir ,l'enfant que j'étais , avec la même joie de vivre ,la même sensibilité, la même énergie ,le même sens de la fraternité et de l'amitié . Je sais ce que
ces mots signifient réellement et lorsque j'entends certaines personnes les utilisés pour mieux tromper , cela me fait un certain effet , je montre les crocs et je sort les griffes et je me méfie
.


Voila Tom ,tout ceci pour que vous compreniez mieux d'ou me viennent mes idées ,pas si pessimistes que cela , si vous parvenez à voir tout ce qu'elles comportent d'amour de la vie et des hommes
.En général ,l'homme civilisé ignore ce qu'est l'amour de la vie ,ce que signifie de posséder le véritable pouvoir que procure le fait d'éprouver en soi la présence de l'énergie vitale , c'est
pourquoi il a besoin de croire pour se rassurer , en se laissant manipuler .

Tom 19/01/2012 18:15


Comme d'habitude Jean-Francois je vous suis... mais seulement jusqu'à un certain point.
Sur l'impasse de nos sociétés je suis d'accord. Mais si je pense qu'il faut avoir toujours présent à l'esprit la crise écologique qui s'annonce, je pense aussi que pour espérer la dépasser il ne
faut pas installer les peuples dans le désespoir ni se priver de la production de ressources. Je pense au contraire qu'il faut prouver qu'un système respecteux de l'environnement est le seul
viable...

Sur nos dirigeants (et tout en maintenant que je n'ai pas de "plan de carrière") je vous trouve trop pessimistes. Je pense que tout homme politique (pour reprendre Weber) vit à la fois "pour" et
"par" la politique, dans des proportions variables. "Pour la politique" c'est à dire pour défendre des idées, pour essayer de faire quelque chose d'utile pour les citoyens, essayer de rendre la
société plus conforme à ses standards idéologiques. "Par la politique" c'est à dire qu'il fait de la politique pour la rétribution qu'il en retire: bénefices financiers, les bénefices en voyages
et avantages, d'estime de soi, de prestige, pour le plaisir de passer chaque matin devant les dragons de la République et de s'asseoir sur le fauteuil de Malraux etc... (et je pense que pour la
plupart les avantages matériels sont secondaires...

cordroc'h j f 18/01/2012 20:47


C'est bien là le problème ,qui est un véritable casse-tête pour nos politiques .La crise ne se résorbera que s'il y a reprise de la consommation , et cela ne peut se faire qu'en oubliant les
conséquences d'une production et consommation aveugles sur l'environnement et l'humain .C'est le cercle vicieux et infernal des systèmes socio-économiques fondés sur l'exploitation du besoin des
individus ,d'avoir recours à des substituts artificiels afin de se procurer un sentiment d'existence .L'exploitation de ce besoin par certains étant un de ces substituts ,et ceux dont ce
besoin est exploité se complaisant dans cette situation , personnes ne veut vraiment un changement radical des choses .Les discours des hommes politiques servent de paravent ,derrière
lequel cacher leurs véritables motivations qui sont, le maintien d'une consommation ,et d'une production ,afin de pouvoir continuer à jouir des avantages que leurs fonctions procurent .C'est
dans ce cadre général du fonctionnement du système que les spécialistes en tout genre y vont de leurs analyses , de leurs conseils , de leurs prospectives etc ...rendant les choses encore plus
complexes qu'elles le sont réellement , de sorte que plus personne n'y comprend rien ,ni me maîtrise rien .

Tom 18/01/2012 09:13


Ce n'est pas ce que je disais. Même si personellement je pense qu'il faut une relance de la consommation au niveau européen.
De toute façon le déclin de l'Europe n'est pas une nouveauté: ça fait plus d'un siècle qu'il est enclenché! Et tant mieux, au fond en un siècle, si l'on excepte les vingts dernières années, la
seule chose qui a diminué ce sont les écarts entre le Sud et le Nord, le niveau de vie des européens n'a pas baissé bien au contraire (sauf je le répète ces dernières années).
C'est en Asie du Sud qu'il faudra créer, et pas relancer, la consomation pour justement prendre la suite de l'Europe.
Et je pense que baisser notre consommation serait proprement suicidaire: c'est elle qui a limité la casse jusqu'ici. Si l'on baisse la consomation on tue toute reprise de l'activité...

cordroc'h j f 18/01/2012 08:45


Je vois les choses comme Tom . Les dirigeants européens vont tout faire pour maintenir le niveau de vie de leur population , ne serait-ce que par amour propre . La course folle va donc
continuer  , comme le Paris-Dakar elle va se déplacer sur d'autres continents , d'autres pays ,qui vont donc être exploités tant qu'il y aura matière à exploiter .Les bonnes intentions ne
résistent pas longtemps face aux forces poussant inconsciemment l'homme ,dans la recherche de toujours plus de moyens de compenser son mal-être .