Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 16:43

Enjeun décisif de la Présidentielle: " "on contate que les réformes sont d'autant plus radicales et contraintes qu'elles sont tardives" par Stéphane Boujnah

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/06/27/affronter-l-enorme-dette-publique_1541329_3232.html

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Tom 29/06/2011 10:22



Et moi je vous redit que non, l'Etat francais est consideré comme extrémement solvable pare qu'il a des réserves de biens importantes. Ceci dit même si les vendre n'équivaut pas à une banqueroute
ce serait bien de l'éviter.
Quant aux grecs leur situation me désespère: ils sont dans une situation désastreuse et sous couvert de résoudre leur problème on leur retire toute chance de se relever un jour. Les accuser
d'irresponsabilité est injuste car ce sont les poltiques grecs de droite qui ont cachés la situation à leur peuple pendant des années, ce sont eux les responsables...



Tom 28/06/2011 19:04



Et pas faux: si réduire la dette est un enjeux ultime ce n'est pas un but en soi mais un moyen pour avoir les mains plus libres dans le futur. La France ne risque pas la banqueroute à court ou
moyen terme...



laurence hansen-love 28/06/2011 23:31



mais si on risque la banqueroute .. sauf si on fait autrement que les grecs et autres irresponsables..



Jeff 27/06/2011 19:30



Bah, la dette publique, ce n'est pas la première fois...


Voyez ce qu'écrivait Gustave Flaubert, il y a déjà quelques temps...




"Quant à la question d'argent, c'est, selon moi, une idée arriérée que de voir dans la dette publique une banqueroute future. Tous les états européens sont dans une situation pire encore que
la nôtre. - On ne fait plus de banqueroute, maintenant."Vieux jeu".


 


Lettre à sa niéce Caroline, 19 Mai 1866.




 



laurence hansen-love 27/06/2011 21:34



amusant...