Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 16:31

Et voilà, c'est parti..

 

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mort-de-ben-laden-justice-est-93213

 

Evidemment on peut "préférer Nuremberg".
 Donc on arrête Ben Laden, on le met à Guantanamo, on le "questionne" et on instruit un procès pendant dix ans au bas mot!

Et pendant ce temps,  ses amis arrêtent des otages pour exiger sa libération..

 C'est bien cela le plan?

 Vous pouvez contester la formule "justice est faite".
 Mais il faut admettre que Obama a pris la bonne décision, la plus raisonnable, la moins mauvaise. "Juste" en ce sens donc (justifiée). Voyez L'homme qui tua Liberty Valance.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Tom 10/05/2011 08:25



Not yet! J'attend que la bibli de sciencespo s'ouvre, je peut avoir le monde gratuit je vais pas m'en priver. Bon je pourrais l'acheter pour sauver la presse écrite mais je suis un pauvre
étudiant aux ressources limitées..



Tom 09/05/2011 10:42



Je suis d'accord avec votre point de vue (et votre réference à John Wayne ^^). L'exécution de Ben Laden ne se justifie pas par son propre crime (ou plutôt "ses" le 11 Sept n'étant que le plus
spectaculaire) mais bien par des considérations pratiques (arrestation sans doute favorisée mais pas autorisée par le Pakistan, qui se devait d'être rapide, difficulté pour connaitre les
conséquences d'une arrestation,..) mais aussi par son pouvoir symbolique. Si la mort de Kadhafi met fin à la guerre en Lybie (ce qui est probable) j'y suis favorable.



laurence hansen-love 09/05/2011 21:11



mOi aussi


 "mort aux dictateurs"


(non je rigole)


Le cas de Ben Laden es tun peu spécial. L'avez-vosu vu avec sa télécommande à la main? Le dessin de Plantu ce soir?



ademaubleiges 04/05/2011 11:06



Vous êtes pour une morale kantienne et pourtant vous prônez une approche téléologique en ce qui concerne le meutre. On peut comprendre le paradoxe dans un état de guerre qui change les règles
mais seulement si on établit clairement le statut du terroriste.



laurence hansen-love 04/05/2011 21:45



Comment cela? "établir clairemetn le statu du terroriste"?


 Pour ce qui est d' être kantienne. Je ne suis pas  pour dire la vérité à Ben  Laden ou à un de ses complices...



Alexandre 04/05/2011 07:56



Selon moi, il est un peu tôt pour déterminer si oui ou non, la décision d'Obama sera in fine plus économe en attentats ou en otages. De même qu'il est encore difficile de savoir si un
remake du scénario huntingtonnien se prépare. 



lucas wintrebert 02/05/2011 20:56



Je me doute bien que vous n'etes pas pour tout cela ! Mon propos n'était pas de vous "cerner" en vous prétant ces différentes opinions -dont je sais, du reste, qu'elles ne sont pas les votres,
pour être un lecteur régulier de votre blog.


L'objet de mon commentaire était plutôt de poser certaines des questions qui sous-tendent l'article d'agoravox et le votre, afin d'engager une réflexion constructive avec vous et les autres
commentateurs : chose qui je crois, est un des buts de ce blog.
Il est vrai que la tournure de phrase était un peu provocatrice, et je m'en excuse, mais c'était pour d'autant plus vous faire réagir.


Cordialement


 



laurence hansen-love 02/05/2011 21:15



Je ne suis pas fachée. Lisez l'article de  J.M. Colombani.


 A ma connaissance, pour le moment,  aucun  politologue ou analyste sérieux ne reproche à Obama son action.