Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 12:49

 

Charia Hebdo: la goutte qui fait déborder le vase ?

  

  

  

Serge Provost

Professeur de philosophie

  

  

Le syllogisme dangereux et séduisant

  

Daniel Pipes est l’auteur dangereux d’un syllogisme plus dangereux encore: «Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans.» Après l’attentat assassin contre CHARLIE HEBDO, comme il est tentant d’en user. Le «fascislamisme» des fous de Dieu trouve ici sa forme chimiquement et criminellement pure : le passage à l’acte meurtrier. Un de plus.

 

Le triomphe de la mortelle pensée binaire

 

Radotons en chœur: l’insupportable avec l’islamisme radical, dopé de haine viscérale envers la libre-pensée, endoctriné de sourates à logique binaire, simpliste et moyenâgeuse, c’est qu’il n’y a pas de sortie, ni de dialogue possible. À l’instar d’un autre croisé, George W. Bush, qui disait en 1995: «Soit vous êtes avec nous soit vous êtes ou contre nous», les derniers soldats autoproclamés d’Allah, à Paris, en ce 1er novembre 2011, mois des morts dans la liturgie chrétienne, en rajoute une couche, baveuse: soit vous êtes croyant, soit vous êtes un mécréant qui «se la ferme», sinon: vous êtes passible de la peine de mort. Et cela se passe et se trame, tranquillement, en Europe, où l’on peut encore (sic) se moquer de la religion majoritaire sans subir de préjudices personnels ou s’exposer à des sanctions pénales.

 

Toujours en attente de leur  «Voltaire de l’Islam» qui parviendrait, enfin, à convaincre leurs religionnaires que les contradicteurs de la Parole peuvent librement s’exprimer, voilà que nos néo-croisés islamistes d’Occident nous promettent d’abattre tous les profanateurs du Prophète, incluant les humoristes qui, pourtant, à raison et en droit, osent rire de tout, y compris d’eux-mêmes, et de tous les Dieux et demi-dieux de la Cité, qu’ils soient religieux, séculiers ou politiques.

 

Des chiffres et des morts annoncés 

 

En cette sombre journée d’acmé de l’obscurantisme religieux, une de plus, où des barbares fanatisés décident de faire hara-kiri aux libertés démocratiques chèrement acquises, rappelons quelques chiffres révélateurs qui semblent avoir été écrits pour expliquer, en partie, ces attentats terroristes: « 40 % des musulmans vivant en Grande-Bretagne souhaitent l’application de la Charia dans certaines parties du pays. 32 % pensent que les musulmans devraient s’engager pour mettre fin à la civilisation occidentale, «décadente et amorale». 20 % disent comprendre les motivations des responsables des attentats du métro de Londres le 7 juillet 2005. Dans le même temps, seuls 17 % des non-musulmans pensent que musulmans et non-musulmans peuvent vivre ensemble pacifiquement de façon durable.» Le multiculturalisme, ou le cheval de Troie de l’islamisme, par Pierre-André Taguieff, cité dans Point de Bascule, juin 2008.

 

Le supplice de la goutte

 

L’attentat contre Charia Hebdo sera-t-il la goutte qui fera déborder le vase de la tolérance envers l’intolérable ? Un de plus, disions-nous. Un de trop ? Ou juste un autre, comme celui, vous vous rappelez, qui ressemblait à l’autre, où il y avait eu des milliers de morts dans des tours qui s’effondraient, ou comme l’autre d’avant, ou l’autre, vous savez... le prochain ?

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires