Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 17:14

Voici ce que nous préparons à nos enfants...

 

Page 7 du Monde

 "L'objectif de limiter le réchauffement à 2° s'éloigne""

 

" Nous allons être confrontés à un emballement climatique irréversible et dangereux"...

" Sans un changement de cap radical, cet objectif n'a donc aucune chance d'être atteint"

 Actuellement, selon les sondages , le souci des français c'est leur pouvoir d'achat (et le rretour de la croissance). Pour le reste , c'est : "après moi le déluge".  (le déluge est déjà là, d'ailleurs. Pas un JT sans de nouvelles inondations)

 

Cette expression n'a jamais été aussi pertinente!

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Tom 28/11/2011 16:46


Oui je connais Dumont, un grand bonhomme! (celui qui a fait gagner Mitterrand en 81 en placant les verts à gauche dès 74 selon mon prof d'Histoire, si Eva Joly fait perdre le PS en 2012 la boucle
sera bouclée!)
Sérieusement il faudrait regarder qui a voté Dumont en 74 et je pense qu'on retrouverais les mêmes qui vont voter Joly en 2012 (haut niveau d'éducation, niveau de revenu allant de correct à très
bon...), vous étiez déjà une ex-68arde après tout!
Mais évidemment que les pauvres sont plus concernés, ce sont toujours eux qui trinquent! Mais ce n'est pas ça qui va leur faire privilégier l'écologie sur leur paye si les écolos n'y mettent pas
du leur...
J'ai beau être socialiste mordicus je pense que tant que le peuple n'est pas suffisament eduqué tout changement, toute révolution, nécessite d'être impulsé par une élite, sinon économique du
moins intelectuelle. C'est cette impulsion qui n'est pas venu assez tôt et qui peut-être n'est pas arrivée à temps car les Verts sont fermés, ils pensent pouvoir rester au dessus de la mélée et
du coup ne parlent qu'à eux-mêmes. Dommage...

Cordroch J F 25/11/2011 10:37


D'accord avec vous Tom , le peuple n'est pas suffisamment  informé , éduqué et on tient à ce qu'il ne le soit pas de trop ,en faisant juste le minimum afin de faire croire le contraire . Et
les verts sont tombés dans le panneau de la politique politicienne.


Quant à faire de nos enfants des écolos , cela commence  dès la naissance en leur permettant de vivre en dehors de toute idéologie ,c'est à dire en les laissant découvrir par eux mêmes ,en
faisant leurs propres expériences selon leurs propres besoins et envies et surtout en leur faisant confiance . C'est ainsi que j'ai


 élevé mes trois filles , et tout se passe très bien pour elles . Elles ne sont pas plus écolos, que de droite ou de gauche , elles sont elles-mêmes en étant pour le moment à l'écoute de ce
qu'elles éprouvent et ressentent ,qui se transformera ensuite en conscience du monde dans lequel elles vivent .


Les individus ont besoin de liens fondamentaux, que seul un environnement sécurisant ,dès leur naissance est en mesure de constituer .Sécurisant ne signifiant pas ici surprotégé , ni absence de
risques et de liberté , mais ,présence de personnes sur lesquelles on sait pouvoir compter en toutes circonstances .


Toutes les idéologies , et tous les différents systèmes socio-économiques en résultant ,ne sont là que pour compenser ce manque de liens fondamentaux avec la vie chez les individus .Cela peut
paraître très réducteur comme raisonnement , et trop généralisant , mais si l'on va au fond des choses ,en commençant par chercher en soi ,les  véritables motivations se cachant
derrière certains de nos actes et engagements , on se rendra compte alors que l'on ne fait que chercher à l'extérieur ce qui nous manque intérieurement , à savoir un sens à notre existence .


J'en arrive à souhaiter que la crise actuelle s'aggrave en espérant que cela serve de déclencheur chez le peuple ,afin qu'il prenne conscience de l'exploitation qui est faite de l'ignorance
dans laquelle il est maintenu, par ceux qui sont prétenduement élus pour assurer son éducation .


L' homme est psychologiquement trop fragile pour pouvoir affronter directement la réalité telle qu'elle est . Il est donc condamné à la fuire perpétuellement à travers les idéologies qu'il
invente et qu'il tente de concrétiser vainement ,en faisant abstraction des conséquences de son comportement sur l'environnement , celles -ci faisant partie de la réalité qu'il ne peut affronter
sans devoir tout remettre en question chez lui .Et bien entendu cette fragilité psychologique vient du manque de liens fondamentaux dont il souffre , et qu'il doit donc compenser par la création
d'un monde artificiel , substitut au monde réel dont il s'est retrouvé séparé à un certain moment charnière de son évolution .


Je me répète , mais il faut de temps en temps resituer les évènements actuels dans un cadre espace-temps plus général , pouvant founir un éclairage plus révélateur d'une réalité devenue très
complexe ,et dans l'examen de laquelle on se perd en ne parvenant pas à relier les choses entre elles .

Tom 24/11/2011 14:59


Et ça vous étonne! Franchement vous m'énervez carrément: pourquoi à votre avis EELV ce sont des bobos et des profs (et des magistrates à lunettes rouges)! Le problème c'est que votre géneration
(et je parle ici des bobos, des étudiants et des profs d'il y a 40 ans, soixante-huitards et autres) a pris trop de temps à prendre conscience du problème. Aujourd'hui la géneration de ma
soeur (11 ans), je m'en étonne tout le temps, a une sensibilité écologique exacerbée, le problème c'est qu'ils seront au pouvoir trop tard!
Arrétez de reprocher aux gens de ne pas se mobiliser: ils sont dans une situation de pire en pire, commencent tout juste à être au courant des risques et de ce qui nous attend. Votre critique est
trop facile, la realité c'est que les verts ne font pas le boulot qu'ils devraient faire: pourquoi choisir Joly et pas Hulot? (tant qu'à avoir quelqu'un d'inexpérimentée qui fait connerie sur
connerie, autant qu'ils soit apprecié!) Pourquoi choisir sans cesse de passer pour des intégristes? Facile de rejeter sans-cesse la faute sur un peuple qui regarde TF1, qui n'a pas eu accés aux
études supérieures pour plus de la moitié...

laurence hansen-love 24/11/2011 21:37



Pour ce qui me concerne, je vote écolo depuis..René Dumont.. vous connaissez?


A l'époque "bobo" n'existait pas encore..


 Ou plus exactement, à sciences-po, "bobo" signifiait: "bolchevico-bonapartiste " par opposition à "lili" : libéraux-libertaires.
 En ce qui concerne le souci écologiste; les inondations et la sécheresse, les pics de chaleur  affecteront beaucoup de gens, mais sûrement pas les nantis  des grandes
 villes, dont je suis (bobo ou pas)
 J'attendrais de nos élus qu'ils prennent leurs responsabilités, plutôt que nous parler sans cesse du retour de la croissance..



Max 24/11/2011 14:17


Et oui et "Nous ne pourrons pas dire que nous ne savons pas!"
Comme sur la dette, sur les retraites...
Pays de vieux ! (Cf article précédent) Je boude!
Et c'est pas Eva Joly qui va arranger ça ! Quelle tocarde !