Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 11:27

Nietzsche-par-Munch-copie-2.jpg

 

 

Aussi peu d'État que possible!           -

« Toutes les situations politiques et économiques ne méritent pas que les esprits précisément les plus doués soient autorisés et contraints à s'en préoccuper un tel gaspillage d'esprit est au fond pire qu'un état de misère extrême. Ce domaine d'activité est et demeure celui des esprits médiocres, et d'autres que les esprits médiocres rie devraient pas se mettre au service de ces  ateliers : mieux vaudrait que la machine volât en éclats une fois de plus! Mais telles que. se présentent aujourd'hui les choses, alors que non seulement tous croient devoir savoir chaque jour ce qui se passe, mais qu'en outre chacun veut constamment intervenir activement et laisse du coup son propre travail en plan, c'est une folie énorme et ridicule. On paye la  " sécurité générale" beaucoup trop cher à ce prix et ce qu'il y a de plus dément, c'est qu'en plus on engendre de la sorte le contraire de la sécurité générale, ainsi que notre cher siècle entreprend de le démontrer comme si cela n'avait encore jamais été démontré! Mettre la société à l'abri des voleurs et de l'incendie, la rendre infiniment commode pour les trafics et transports de toutes sortes et transformer l'État en une Providence, au bon et au mauvais sens - ce sont là des buts inférieurs, médiocres et nullement indispensables, auxquels on ne devrait pas tendre avec les moyens et les outils les plus nobles qui soient aie monde, - les moyens qu'il faudrait précisément mettre en réserve pour les fins les plus nobles et les plus exceptionnelles! Notre époque, bien qu'elle parle sans cesse d'économie, est une gaspilleuse elle gaspille la chose la plus précieuse :    l'esprit ».

  Nietzsche,  Aurore (1880)  Traduction Julien Hervier ,  Coll Idées, Ed.  Gallimard, 1970,   § 179

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Tom 13/04/2011 20:12



Je n'exclue nullement d'être déu car je crois dans les thèses socialistes avant de croire dans le PS et je sais qu'il n'appliquera jamais la politiqu qui me conviendrait vraiment. Mais par
idelité à ms idéaux je ne voterais pas pour un autre parti, aucun ne ma convenant réellement, c'est simple soit je vote PS soit je vote blanc, pas d'autre alternative (sauf lors d'un deuxième
tour) avant un bon moment!



Raphaelle 10/04/2011 20:11



Je ne comprends pas très bien le texte.. A quoi doivent s'occuper les "esprits précisémment les plus doués" si ce n'est pas de politique ni d'économie?



laurence hansen-love 11/04/2011 21:07



il n'y a pas que la politique et l'économie.. il y a la pensée, l'art, la philosophie, la poésie, ou toute autre activité créative!



Cordroch J F 10/04/2011 20:07



Quand je dis que vous voulez faire carrière dans la politique ce n'était pas une critique de ma part , mais si vous avez des perspectives dans d'autres domaines ,je préfère .Je ne connais pas
pierre Chaunu ,mais pour moi  ,une société doit être le produit d'une synergie résultant de l'interactivité de multiples forces cherchant à se maintenir , qui au fil des rencontres
aléatoires se produisant entre elles finissent par créer un système relativement stable .Mais bien sur ,pour que cela fonctionne ,il est impératif de ne pas ,dès le départ introduire dans chaque
individu (ou force ) une frustration, en le contraignant à se soumettre à un programme préconçu, en vue de réaliser un idéal de société .Voir sur ce sujet mon commentaire sur le marxisme que je
dois publier après celui-ci.Un système ne part donc jamais de zéro , il part des besoins vitaux des individus devant être impérativement satisfaits de manière régulière, afin d'éviter la peur et
l'angoisse du manque ,à partir desquels justement toute idéologie est fondée .Ce qu'il faut redonner aux individus pourque apparaisse un système social stable ,est un plein potentiel d'énergie
vitale .Cette idée paraît certainement trop simpliste et primaire, parceque se référant à un processus purement énergétique et disons psysiologique ,alors que nous parlons de sociologie ,de
politique et d'économie ,mais il n'empêche que tout est d'abord de l'énergie circulant plus ou moins bien à l'intérieur du corps, et entre ce corps et la réalité extérieure .C'est en refusant
d'aborder le problème humain sous cet angle énergétique ,psysiologique et mécanique ,en donnant la priorité à l'intellect ,à la raison et la rationalité ,que l'homme se déconnecte de la réalité
présente .


Vous allez voter socialiste pendant 25 ans ,pour finir par être déçu par des programmes ne tenant pas leurs promesses .Vous voterez alors pendant 20 ou 25 ans pour un autre parti , pour le
 changement comme on dit ,et là aussi vous serez déçu , car il ne peut en être autrement .Et alors vous finirez par voter par un parti extémiste , par lassitude , par dépit et pour vous
venger .Et c'est ainsi que de générations en générations se répète le même riruel électoral ,que rien ne change véritablement ,que tout tient, tant bien que mal ,à l'aide de perpétuels
rafistolages .Je vous taquine un peu là ,Tom , vous êtes jeune et quoique je puisse penser de notre société et de l'homme en général , vous avez raison d'y croire , n'écoutez que ce qui se passe
en vous .Je suis très heureux de pouvoir discuter avec vous ,et je peux vous affirmer que malgré ma vision quelque peu pessimiste de la réalité actuelle ,j'en conserve pas moins une joie de vivre
et une pêche d'enfer , car en moi l'énergie circule très bien .


 



Tom 10/04/2011 19:16



A vous de me le dire, moi ce qui me surprend dans sa démonstration c'est que pour lui l'idée de construire sur des bases préetablies serait spécifique à la droite, peut-être ne comprenons nous
pas cela de la même façon...



Tom 10/04/2011 12:36



Ah non! Je n'ais jamais fait de la politique un moyen de gagner ma vie (j'ai déjà suffisament de perspective), vous vous trompez!! Mais si je crois dans la possibilté de changer le système atuel
c'est parce que (ontrairement aux communistes, aux anrchistes et autres...) je ne crois pas dans la politique de la "table rase", je ne pense pas que repartir de zéro soit le seul moyen de
onstruire sainement et je pense même que c'est le pire. Je cite Pierre Chaunu (historien et homme de droite!) "Une société ne se reconstruit pas a priori. C'est d'abord un être vivant".
Je pense que la réolution est acte fondateur, ou acte d'extrème nécessité, et que de toute façon une société doit se construire sur ses racines et sur les structures déjà en place, qu'elles lui
plaisent ou non (regardez le "cathéchisme républicain" des révolutionnaires). Alors oui je pense qu'il vaut mieux "rafistoler la machine" même si elle est bancale que la démolir et essayer d'en
rebatir une autre. Peut-être que malgré ma jeunesse c'est moi qui suis le moins utopiste...



laurence hansen-love 10/04/2011 13:04



merci je connais Pierre Chaunu .. Le fait d'être de droite est-il un argument en sa faveur?