Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 08:55

En théorie, débauche et perversité,  ce n'est pas la même chose, c'est vrai (article de Marcela Jacub ce matin dans Libé).

 Un débauché n'est pas forcément pervers, et réciproquement.


Cependant,  il arrive que certains  (certaines?)  soient  l'un et l'autre (dans la réalité, ces deux aspects sont   quleque fois  entremêlés...)

 

Lire cet ouvrage éclairant (que j'ai publié il y a quelques années) et qui établit un lien entre perversité et pulsion de mort (ou pulsion auto-destructrice si vous préférez..):

 

http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/file/vignoles_perversite.pdf  (gratuit!)

 

 La couverture montre Lucrèce qui se suicide. C'est moi qui ai choisi cette image,  pour suggérer un lien entre perversité et pulsion de mort ( tendance suicidaire).

 

 

 Lire aussi le papier de Serge Hefez  qui établit ce lien lui aussi, quand il parle de" narcissisme de mort".

 

"Une mystérieuse autodestruction

Et si DSK voulait sa chute?" dans le Monde hier (19 mai 2011)

 

 

 Et ici

 

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/65129/date/2011-05-17/article/dsk-me-fait-penser-a-zidane/

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Cécile 04/07/2011 10:27



Bonjour Mme Hansen Love,


Oui, j'avais pensé à Marcel Gauchet et Ehrenberg; mais bizarrement, ils ne me semblent pas aller assez loin dans la reprise de Freud. Ils s'attaquent bien à l'individualisme mais je n'ai rien vu
sur le narcissisme ou presque.


Spontanément, le culte de la performance,le toujours plus,l'individualisme,la sexualisation de la société me semblent découler du narcissisme mais aucun psy,sociologue ou philosophe n'a
clairement établi le lien avec le narcissisme freudien et les dérives individuelles actuelles.....et c'est là  que se pose le problème de cohérence de mon travail. Je ne peux pas
m'auto-proclamer grand peuseur et décider que l'individualisme provient du narcissisme théorisé par Freud ! ^^ Peut-être y'a t-il des auteurs , des livres qui vont dans ce sens dont je
n'aurais pas eu connaissance.....


Bonne journéeà vous !



laurence hansen-love 04/07/2011 18:36



Cécile, là je ne sais plus. C'est à vous de trouver maintenant ce qui na pas été encore exploré!



Cécile 03/07/2011 18:34



Bonjour Mme Hansen-Love....


 


Le retour d'une "ancienne" de votre blog puisque j'ai passé le tout premier concours commun...


Je réalise un mémoire (puisque c'est obligatoire pour les étuditans d'IEP) sur le Narcissisme selon Freud. J'ai pas mal potassé son apport pour la compréhension de l'âme humaine, sa théorie étant
très sophistiquée. Cependant,ce qui m'interesse,ce n'est pas l'angle psychologique stricto sensus mais bien plutôt la traduction sociologique du narcissisme aujourd'hui. Vous paraît-t-il cohérent
de déployer une thèse selon laquelle l'individualisme actuel serait une traduction sociale du narcissisme freudien, et de fait, expliquerait les nouvelles maladies mentales ( dépression, "fatigue
d'être soi"...),les problèmes identitaires et la désacralisation du Moi collectif ? Bien sûr, il y a Lash et" la culture du narcissisme" mais je souhaiterais rester au niveau individuel.
L'individu narcissisque ne met-il pas en danger sa propre estime et la cohésion de la société dans son ensemble ? Dans la psychologie des foules, Freud explique que le narcissisme provoque le
racisme et l'intolérance par exemple. Il explique également, que le narcissisme secondaire est source de névrose...tout-cela éclaire-t-il la compréhension de notre société? Est-ce rapprochable de
théories sociologiques sur l'individualisme ?


Bref,je ne sais pas ce que vous répondrez, mais ce sera,comme d'habitude très instructif. Je vous remercie par avance d'avoir lu mon message jusqu'au bout.


Bonne contituation !


 


Cécile



laurence hansen-love 03/07/2011 23:37



Cécile ,je n'ai plus toutes les idées de Freud en tête surtout à cette heure de la soirée. Mais ce que vous dites me semble très proche de la thèse de Marcel Gauchet  (dans ses premiers
livres, sur l'institution asilaire avec Gladys Swain). Et il y  aussi Alain Ehrenberg sur la dépression qui a remplacé l'hystérie... (Lindividu incertain, La fatigue d'être
soi..).Et puis aussi La force des préjugés de Taguieff ( àpropos des explication psyclanalytique du racisme)
Voir aussi Melanie Klien ( Essais de psyclanalyse) sur cette question.


 


Vous allez trouver beaucoup d'éléments qui vont dans votre sens..



Tom 21/05/2011 17:00



Pas mal la comparaison DSK/Zidane... mais n'est-ce pas l'absence de Zidane qui a fait perdre l'équipe de France? J'ai peur soudain...



laurence hansen-love 21/05/2011 22:28



rassurez -vous. Hollande est aussi valable, non?



Léa 19/05/2011 16:40



Je veux bien qu'on donne des raisons psychologiques à ce genre d'actes ( il y en a certainement ) mais on peut également s'autodétruire sans détruire les autres, non ? C'est d'ailleurs souvent
l'explication d'une autodestruction ; on s' autodétruit pour épargner les autres de ses pulsions agressives. Peut-être que je schématise un peu mais c'est à peu près l'explication qu'en donne
Freud, non ?  



laurence hansen-love 19/05/2011 19:19



Oui.. je pense aussi à l'affaire Roman  et à tous ces gens qui tuent les leurs pour éviter le déshonneur. C'est assez banal.