Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:15
Ce n'est pas très sympathique ces référendum d'initiative populaire. Le seul fait de pouvoir poser ce type de questions est odieux...
Lire ici
 De plus, l'idée de modifier la constitution pour interdire les minarets est purement et simplement une monstruosité à nos yeux: car la loi, selon Rousseau, étant l'expression de la volonté générale, ne peut pas se prononcer sur  les cas particuliers (ici une religion en particulier).
Je parle de la loi en tant que loi fondamentale, organique,  c'est-à-dire la constitution.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

charles 03/12/2009 15:48


Vous n'avez pas l'air de savoir ce que c'est que la démocratie,mais c'est précisément le droit qui vous est reconnu de vous exprimer sur ce site,ainsi de même pour moi.
Etes-vous capable d'imaginer que les suisses pensent et- votent chez eux ce qu'ils veulent? Il me semble à moi que c'est la moindre des choses de faire ce qu'on veut chez soi.


merwan 01/12/2009 16:30


Les personnalités qui viennent faire des conférences à Sciences Po sont d'un autre niveau que dans les autres IEP. Les IEP arrivent bien sur à obtenir des visites de prestige, c'est certain,
néanmoins, on sent bien qu'entre Paris et les IEP de province, il y a une grande différence, Paris aura plus de facilités à faire venir un ministre et un grand économiste.
  Cela dit, les conférences que j'ai me plaisent beaucoup (d'autant que les autres écoles comme Normale Sup offrent la possibilité d'assister à leurs conférences) et le cursus également, bien
que le niveau dans certaines matières soit assez relevé (Anglais, Droit Constitutionnel).


Kirk 01/12/2009 16:19


Mon commentaire sera certainement pris en mauvaise considération, mais je le fais quand même.
Les pays arabes sont en train de légiférer actuellement sur l'interdiction du blasphème, le fondamentalisme religieux musulman gagne cette région du monde, on brûle des drapeaux danois pour des
caricatures, ou jette une fatwah sur Rushdie. La Turquie autrefois laïque vire elle-aussi vers le raidissement religieux. L'Iran enferme ses opposants et fabrique du nucléaire. En Egypte, on punit
les homosexuels et les jette en prison.
Ce résumé, un peu méchant (et beaucoup trop rapide évidemment), jette malgré tout un sévère froid sur le regard compatissant qu'on peut avoir pour cette région du globe qui est dominée par un des
états les plus archaïques du monde: l'Arabie Saoudite.
Alors sans pourtant vouloir l'interdiction des minarets, je peux comprendre que les suisses voient d'un mauvais oeil, l'apparition de l'Islam chez eux.
Une démocratie est un espace de tolérance, c'est exact mais pas de complaisance envers des ennemis potentiels.
Et pire, il me semble qu'il faudrait étendre l'interdiction de l'Islam (et du judaïsme) à l'ensemble du Moyen-Orient pour calmer des ardeurs belliqueuses que ces religions aggravent. L'athéisme
généralisé soulagerait grandement cette région.
Bien à vous.


merwan 30/11/2009 22:32


Bonsoir Mme Hansen-Love,

Je souhaitais juste vous faire un petit coucou pour vous souhaiter bon courage pour l'animation de vos nombreux blogs.
En ce qui me concerne, je me plais vraiment à l'IEP de Lyon, les cours m'intéressent, il y a des conférences très intéressantes (évidemment ça ne vaut pas Paris mais bon, on se contente de ce que
l'on a).

  Pour le referendum en Suisse, je pense que le referendum doit être utilisé sur des questions d'ordre général, sur l'orientation de la politique d'un pays, et non sur ce genre de question qui
font souvent appel à l'affect, au sentiment de peur voire de haine.
  Néanmoins, il est vrai que le problème d'un referendum restera toujours la mauvaise formation du peuple à exprimer une voix au nom du peuple lui-même et non une voix au nom de chaque
individu qui compose le peuple.

L'individualisme couplé à l'incapacité du peuple de répondre à des questions complexes ne peut aboutir au bon fonctionnement de la démocratie mais qu'à  des dérives populistes et l'expression
de l'individu et de ses pensées les plus primaires. Oui un individu a peur de ce qu'il ne connait pas, oui un individu veut tuer celui qui a tuer son enfant, un individu voudrait bien couper les
mains de celui qui l'a volé, castrer celui qui a violé. Cependant la société, c'est la civilisation, c'est censé être la raison qui domine, or poser ce genre de questions à un peuple (comme
demander aux français s'ils sont pour la peine de mort ou pas), c'est faire appel non pas à la raison de l'électeur mais à son instinct, et les politiques suisses du parti populiste de droite ont
su habilement exploité les peurs du peuple suisse.
  Bref, la démocratie n'est pas en forme en ce moment...


laurence hansen-love 01/12/2009 15:48



 Bonjour Merwan!
Qu'est-ce qui vous fait croire que cela ne vaut pas Paris?
 Merci pour votre commentaire sur la démocratie..


Romain 30/11/2009 22:07



A l'annonce du projet du campus de Reims j'étais inconditionellement pour!
Comment ne pas l'être? J'ai même pensé à l'intégrer si comme prévu il ouvre l'année prochaine.

Néanmoins, il est scandaleux d'investir dans un tel projet alors que certains autres campus délocalisés nécessitent ces sommes pour avoir accès à des services décents , auquel on pourrait
s'attendre à Sciences-PO.
Maintenant je ne connais pas non plus le fond de l'histoire, je n'ai jamais été au campus du Havre. Mais lors de la visite de V.Havel à Paris, des étudiants de Dijon se sont quand même plaint de
l'accès au livre. Allez voir aussi sur le Blog de Descoings, on ne poste ce genre de commentaires gratuitement! Je jetterais aussi un  coup d'oeil à Nancy quand je rentrerais.



laurence hansen-love 01/12/2009 15:49


merci Romain pour cet éclairage...