Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 18:36

Ne vous précipitez pas pour répondre. Lisez d'abord cet artcile où l'on apprend que "le clivage "progressistes" et "conservateurs" est largement obsolète..
 Une illustration: "les sympathisants socialistes sotn plus nombreux que ceux de l'UMP (28% contre 22%)  à "souhaiter un retour en arrière"...

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/07/par-dela-la-gauche-et-la-droite_1599956_3232.html

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Paul Lecomte 08/01/2014 16:13


Ce livre en parle très bien :


http://www.amazon.fr/Critique-pens%C3%A9es-occidentale-actuelle-Norbert-ebook/dp/B00HPZ9WRK/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1389193803&sr=8-1&keywords=Norbert+Cornac


Il fait une synthèse entre monde moderne et traditionelle.


 

laurence hansen-love 08/01/2014 20:44



merci!



Tom 09/11/2011 18:14



Tout à fait d'accord avec Mehdi: ce que regrette les électeurs socialistes ce sont les trentes glorieuses et les années Mitterrand. Ce qui pousse à souhaiter un retour en arrière c'est le retour
à une époque de progrès, par rapport à une époque rétrograde! D'où le commentaire d'Alou je suppose, nous allons de retour en arrière à des régressions sur le plan économique comme politique. Je
fais partie de ceux qui souhaitent une "réforme profonde" de la société, voir un "changement radical" mais pour reprendre les mots de Mehdi "incorporer (pas forcément lentement: les plus grands
changements en France se sont faits en quelques mois) des réformes", trop de Révolutions ont finies dans le sang pour croire que dans un système relativement démocratique comme le notre le
changement puisse venir de là.
Mais si le progressisme doit-être d'un coté c'est la gauche qui selon moi l'emporte, avec certes des nuances: très souvent des concepts (nationalisme, laïcité, colonialisme, liberté...) ont été
utilisés par la gauche puis par la droite (vous remarquerez cependant que cela fonctionne uniquement dans ce sens ou presque). Néamoins il est clair que l'utilisation qui en a été fait est, à mon
avis très subjectif, beaucoup plus mortifère et délétère chez la droite que chez la gauche (à l'exception du colonialisme qui, si les intentions étaient peut-être plus innocente ont fait au moins
autant de mal)...



Cordroch J F 08/11/2011 12:47



Ni à droite , ni à gauche , ni au centre ,au dessus , c'est de là qu'on voit le plus loin ,et ce qui est bas , ceci dit sans aucune prétention de ma part , il se trouve simplement que je
suis sous l'emprise de forces me poussant à plonger dans le fond des choses ,pour pouvoir ensuite les contempler d'en haut .Plus les racines vont profondément , plus l'on peut s'élever vers
les sommets .Cela doit être du Nietzche , à quelque chose près .


Ni progréssiste ,ni conservateur donc ,disons évolutionniste ...considérant qu'il y a évolution lorsqu'il y a passage à un stade supérieur d'adaptation à la réalité , ce qui nécéssite
curiosité , disponibilité intellectuelle , ouverture d'esprit ,absence de tout préconçu ,pouvoir d'action ,prise de risques ,etc ...



Potiche 07/11/2011 22:43



L'opposition est conservatrice, quelle qu'elle soit, puisqu'elle manifeste et oppose sa colère à toute vélléité de début de commencement d'évolution. Dans cette optique, l'opposition politique
farouche, entêtée, bornée et clanique est par essence conservatrice, non ? Car, je ne le répèterai jamais assez, en France on veut du changement mais on n'aime pas quand c'est plus comme
avant...



laurence hansen-love 08/11/2011 11:35



oui, merci Potiche, vous exagérez mais il y a de cela. Actuellement le syndicalisme en France est  conservateur, voire carrément réactionnaire...



Alou 07/11/2011 19:29



Déjà, notre société a-t-elle progressé depuis 20 ans...



laurence hansen-love 07/11/2011 19:33



oui, pas si sûr...