Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:24

Eva-Joly.jpg

" Remettre  l'éthique à la tête de l'Etat" dit Eva Joly

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/07/12/01002-20110712ARTFIG00497-eva-joly-promet-de-rendre-le-pouvoir-aux-francais.php

 

 

 (ce thème me va droit au coeur, même si c'est plus facile à dire qu'à faire, vu  la situation, étant donné aujourd'hui que  les instances économiques internationales ont tendance à dicter leur loi au politique)

 

 Vive Eva Joly... donc!

 (et pourtant quelle erreur à mon avis d'avoir fait ce choix.

 

http://www.courrierinternational.com/article/2011/07/13/eva-joly-un-gros-risque-pour-les-verts)

 

 Cependant, Eva Joly est très intelligente.

 Hier soir, à "C dans L'air" les commentateurs  de tous bords lui accordaient beaucoup de crédit. Ils pensaient qu'elle peut continuer de nous surprendre et qu'elle peut  faire un véritable percée à la Présidentielle, sur des thèmes très proches de ceux du Front de gauche.

 Votre avis?

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Clem 26/07/2011 20:44



Je ne comprend pas pourquoi vous pensez que N.Hulot aurait fait un meilleur candidat qu'Eva Joly. Est-ce parce qu'elle constitue une cible facile pour certaines (basses) attaques concernant
notamment ses origines ou que votre sensibilité politique se rapproche tout simplement de N.Hulot, plus à droite ? Ou bien aucune de ses raisons... ?



laurence hansen-love 26/07/2011 22:00



Il y a plusieurs raisons.. mais je le pense meilleur, meilleur orateur, plus sympathique (plus ouvert)  et surtout  moins sectaire.
Quant à Joly, j'apprécie sa lutte contre la ciminalité financière. Mais je ne vois pas le rapport (direct) avec l'écologie. Je pense que le fait de tout mélanger est une mauvaise chose en
général, et en particulier en politique! message brouillé, message inaudible...


 Enfin, le mal est fait....



Jack le vert 18/07/2011 09:20



Donc elle va encore parler voir ici http://bit.ly/myn7JO



alexis 17/07/2011 13:11



Parce qu'il l'a déjà été  ?



silistris 17/07/2011 00:26



EELV est, pour moi, un parti qui manque cruellement de crédibilité (mais il le doit à sa présidente qui confond les hémisphéres). Si les militants ont choisi sans doute celle qui serait à même
d'égaler le pourcentage de N. Mamère en 2002, comment penser une seule seconde que ce parti pourra faire mieux ? Il faut que Mme Joly, tout en continuant de se prétendre écolo (ce qu'elle n'est
pas le moins du monde) reparte à l'assaut des thèmes qui la passionnent : la corruption, les paradis fiscaux, les fraudes extraordinaires... Certes, elle était une juge très talentueuse mais elle
a encore beaucoup à faire pour gagner en légitimité en tant que femme politique (bien qu'elle commence à se montrer assez habile en jouant avec les polémiques pour continuer à se faire entendre).
Les écolos n'ont qu'une place très mince dans le débat politique parce qu'ils ont la fâcheuse tendance de revêtir trop rapidement l'habit de "l'opposition" et, en ce sens, de contredire sans
jamais avancer des idées : le nucléaire, éternel débat qui passionne les foule sans que personne n'y comprenne rien puisque c'est un sujet qui touche à une physique qui demande non seulement une
certaine habileté intellectuelle mais surtout une formation scientifique un tantinet poussé, reste l'exemple parfait ; les écolos y sont farouchement (et fondamentalement) opposés mais ils ne
proposent des énergies de substitution qui, contrairement à ce qu'ils avancent, ne sauraient égaler la production nucléaire. Bref, l'écologie en politique se doit d'être plus mature, plus dans le
débat intellectuel et politique, ce à quoi elle n'est visblemet pas près d'arriver aux vues du débat de la "primaire" du parti. Pour ce qui est de cette histoire d'éthique, je suis étonné que
vous le releviez avec tant d'attention : il me paraît évident que c'est le plus ancien (et néanmois le plus efficace) argument de campagne dont la démagogie n'est même plus camouflée sous le
voile d'une rhétorique hasardeuse. Bien entendu, c'est noble, ça nous fait tous rêver, mais c'est, par définition, opposé aux actes politiques, et ce même en démocratie puisqu'il faut un
corps décideur qui, s'il est élu par le peuple, ne peut lui convenir tout à fait vu qu'il n'est pas totalement lui et que, d'une certaine manière, on lui a imposé. Enfin, cette histoire d'éthique
(que l'on n'a pas fini de s'entendre raconter) résonne assez mal avec le rigorisme tout scandinave que dégage, à l'insu de son plein grè, Mme Joly. D'un côté je l'admire, et d'un
autre je ne peux m'empêcher d'être rebuté par le personnage que l'on connaît et qui me fascine au plus haut point : cela ne m'empêchera pas de penser (comme beaucoup d'autres) que sa place n'est
nullement en politique.  



laurence hansen-love 23/07/2011 17:17



J'ai lu quelque part (Libé?) que le pb des partis d'opposition c'est: "comment éviter à tout prix d'accéder au pouvoir?"


 Ceal me paraît assez flagrant...



Tom 14/07/2011 12:40



Mon avis c'est niet! Eva Joly ne doit pas faire de percée, je dis ça pour les mêmes raisons que Cohn Bendit, et n'en fera pas à moins que le PS fasse une grosse connerie (ce dont-il est tout à
fait capable)!