Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 09:54

D'après l'économiste Philippe Askhenazy (Monde de l'économie , Gauche: demandez le programme,18 octobre 2011)

 

1) Il faut remanier le programme du fait de la crise, bien pire que prévue. Il faut renoncer à certaines promesses.

2) Il faut mettre l'accent  sur l'éducation

3) Il faut cesser avec le flou et les demi-mesures en ce qui concerne le nucléaire; il  faut l'arrêter totalement.

 

 ( LHL:  de toute façon sinon, ils n'auront pas les voix écologistes, donc Holande ne sera pas élu)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Tom 28/10/2011 09:39



Il est des personnes qui s'opposent à tous nos principes, d'éthiques, de respect, de confiance,...
Personellement je ne vois pas mon opposition à Sarkozy uniquement comme une question de personne (ce qu'elle est aussi indéniablement) mais bien de principes: de même pour Berlusconi ou pour
DSK.
Pour Aubry par contre c'était bien une question de personne, pour vous comme pour moi...



laurence hansen-love 28/10/2011 15:05



OK...



Tom 24/10/2011 17:30



Bonne question. J'en ais une autre: vous croyez vraiment que ce qui bloque les écologistes sur le soutien à Hollande c'est l'arrét du nucléaire ou serait-ce plutôt le nombre de
circonscriptions qu'il accepte de leur accorder (plutôt le PS que lui d'ailleurs)?
Quant à la question de principe elle est bien belle! N'est ce pas une question de principe aussi que de ne pas permettre l'arrivée au pouvoir d'un président-candidat vulgaire, xénophobe, inculte
et menant depuis cinqu ans une politique désastreuse! En 2002 vous aviez voté blanc au second tour? Desolé d'être dur, je n'aime pas la cinquième République, mais son mode de scrutin oblige à un
choix, justement par principe, où l'abstention est une désertion quand le motif est qu'acun candidat ne convient, celui qu'il faut choisir c'est le moins pire!



laurence hansen-love 24/10/2011 18:14



Votre allergie à Nicolas Sarkozy est une question de personne, pas une question de principe.


 C'est comme moi mon allergie à Martine Aubry par exemple.
En revanche j'ai de la sympathie por Hollande, mais impossible de voter pour lui s'il ne veut pas abandonner le nucléaire -par principe



Tom 20/10/2011 18:32



Je vous croyais réformiste et vous me sortez du "le mieux est l'ennemi du bien"! Un gouvernement Hollande sera forcément plus écolo qu'un gouvernement sarkozy, et vous pourrez toujours voter
écolo aux législatives pour faire pencher la balance: de toute façon Hollande sera forcé de faire avec les écologistes!



laurence hansen-love 20/10/2011 21:40



alors qu'attend-il pour renoncer ua nucléaire?



Serge Provost 19/10/2011 06:38






Je sais, je sais... Tom et LHL, et tous nos vibrionnants lecteurs, c'est vraiment trop facile de «mettre un lien» Internet et de s'en tirer ainsi, derrière les arguments des uns
et des autres; pourtant, il y avait, ici, en filigrane, un débat sur le nucléaire, notamment, qui faisait des K.O. — et les deux invités, tant mieux pour eux, ne l'étaient pas.
Et nous ? 





 


http://www.franceculture.com/emission-repliques-l-inquietude-ecologique-2011-10-15.html     



Tom 18/10/2011 19:04



Parce que les écologistes préferent voir Sarkozy réellu (qui dit que sortir du nucléaire c'est une idée médievale) à un Hollande qui est, certes, dans le flou (et c'est mal) mais qui au pire
réduira la part du nucléaire dans nos énergies au lieu de le faire disparaitre? Drôle de raisonnement!
Ensuite 1- Hollande me parait être du genre à ne pas attendre (comme Mitterand en 83 qui a attendu 2 ans) pour durcir son programme économique, même si selon moi il ne faut pas savoir que
concéder au libéralisme (même si il faut quand c'est nécessaire) mais aussi faire céder les libéraux (allemands au hasard) sur certaines choses...
2- Bah c'est le point d'orgue de son programme...



laurence hansen-love 18/10/2011 20:55



On ne peut pas cautionner un gouvrenement qui ne veut pas sortir du nucléaire! C'est une question de principe, totu simplement


 "on ne négocie pas avec la nature"