Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:56

Il fut l'assistant de Jankélévitch

 Il a  écrit:

  "Les gens qui ont des certitudes sont sûrs de se coucher le soir aussi cons qu'ils se sont levés le matin"

 http://www.liberation.fr/culture/01012360826-lucien-jerphagnon-dernieres-pensees

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Serge Provost 21/09/2011 07:22






Professeur Jerphagnon



Professeur Jerphagnon…, car il en était un, magnifique, spectaculaire, captivant, disent ses étudiants aujourd'hui très connus…



De lui, je me souviendrai de cette phrase, lors d'une de ses dernières entrevues, où il disait avoir lu cinquante fois (peut-être soixante, je ne suis
pas sûr, on peut retrouver la référence) le livre Le nom de la rose de Umberto Eco.



Il ajoutait, comme encore excité du plaisir de lecteur, quelque chose comme : «Un livre comme ça, on en écrit qu’un seul dans sa vie. C’est un livre
parfait !» Je ne sais si Umberto Eco a entendu ces compliments ressentis. Il faudrait les lui remettre dans un coffret en or. 



S’étonner, admirer, s’émerveiller avec une telle jovialité, à son âge pourtant avancé, laisse de belles traces dans l’oreille de l’auditeur et,
enfouies, mais plus vivaces et exemplaires encore, pour qui sait les entendre, dans la mémoire.



Longue vie à son esprit. En nous.