Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 20:41

Tous les candidats passeront un oral désormais:

 

 " Une vingtaine de minutes pour prouver sa motivation, son ouverture d'esprit,son goût pour l'innovation,sa curiosité intellectuelle,son esprit critique, sa capacité à développer une réflexion personnelle" Le monde ce soir page 15

 

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2011/12/13/sciences-po-repense-tout-son-concours


 Autant de qualités que l'on tente de stimuler et  de renforcer en pratiquant la philosophie (entre autres..)

La curiosité intellectuelle, notamment!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Spielhur012 16/12/2011 19:41


Je trouve ça dommage que l'épreuve de Culture Gé ait été supprimée. C'était la seule manière pour les candidats de maîtrsier au minimum les principales notions de la science politique (la
démocratie, l'Etat, la nation, la citoyenneté...), qui sont vraiment nécessaires tout au long de la scolarité à l'Institut. Surtout que les IEP préparent aux concours administratifs, qu'il y a
une épreuve de Culture Gé, et que le concours est déjà une façon d'appréhender cette épreuve... ambiguë à mon goût.

laurence hansen-love 16/12/2011 21:12



oui, dommage.. je pense que  des raisons pratiques  ont dû  jouer (pb des correcteurs, coût..)



Samira 13/12/2011 21:35


Non, je n'ai finalement pas été reçue.


Visiblement à l'issue de cet oral, chaque candidat se voit attribuer une lettre. Selon les années et les capacités d'accueil de l'établissement, les A et les B peuvent être admis. En Juillet
dernier, seuls les A+ et A- ont été sélectionnés. Pour ma part, j'ai apparemment (les explications n'étaient pas nécessairement claires) eu un B+ ... tout s'est donc joué pour peu ... Pour
certains, cela peut être assez frustrant, pour ma part, j'ai bien vécu cette non-admission, et je ne regrette aucunement d'avoir autant travaillé (bien plus que pour l'obtention du bac) pour
tenter en vain d' intégrer cette école. J'ai surtout aimé élaborer une revue de presse en français et en anglais sur un sujet d'actualité de mon choix et prouver son intérêt (je
travaillais sur le programme nucléaire iranien et la façon dont est perçue et gérée ce dossier par la communauté internationale). Désormais, je suis en HK ... J'ajouterais que pendant ma
préparation (deux ans), on m'a souvent dit : "Le plus difficile à ScPo, ce n'est pas d'y rester mais d'y entrer." Certes, ... (j'en suis un exemple) mais pour avoir plusieurs amis à Sc.Po Paris,
je sais également qu'il est tout autant difficile d'y rester !

Samira 13/12/2011 21:11


En Juillet dernier, j'ai passé un oral de ce genre, en participant au concours d'entrée en 1ère année via la convention que Sc. Po Paris a passé avec certains lycées classés ZEP ... C'est une
manière assez intéressante d'aperçevoir les intérêts et quelques opinions du candidat, mais quelques 20 minutes sont bien courtes à mon sens pour se faire une véritable idée du candidat. De même
que défendre l'intérêt de la revue de presse que l'on a passé des mois à préparer avec une réelle volonté, mais qui n'est pas nécessairement saluée au cours de cet oral.  Telle est mon avis,
pour avoir un peu de vécu, qui plus est récent de cette mesure qui tend à être généralisée.

laurence hansen-love 13/12/2011 21:17



merci Samira de ce témoignage. Et avez-vous été reçue?