Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 11:36

Indignes-de-madrid.jpg

 

 

Le mouvement de la Puerta del sol n'est pas facile à décrypter (mais extrêmement sympathique, à l'image de mai 68!)

 

http://www.slate.fr/story/38539/madrid-indignation-polie-civique

 

 Protestation contre qui et pour quoi?

 Il ne semble pas y avoir de revendications ni d'orientation politiques bien  définies...
 La demande d'élections anticipées... pose problème puisque actuellement c'est la droite espagnole qui tire profit du mouvement:

 " Le PSOE a connu le plus bas score de son histoire. Les gens ont cessé de voter pour lui uniquement parce que ce parti se dit de gauche" BenoÎt Pellistrandi, (ce matin Libé p 5)

 

  Ce que disaient les commentateurs ce matin (France culture) était que les revendications étaient plutôt d'ordre éthique:

 Faire la politique autrement . Exemples: non au nucléaire, non à la corrida, et non à la corruption évidemment! Réquisitions de logements, taxes sur la spéculation, égalité des sexes.

 

 On  peut  souhaiter que le mouvement s'étende (mais il pourrait finalement renforcer la droite, cf mai 68).

 

 Chacun peut aussi dès maintenant réfléchir à des propositions présises.
 C'est ce que font les animateurs du mouvement "Sauvons l'Europe"

 

 "Pour une Eurotaxe en faveur de la jeunesse"

http://www.sauvonsleurope.eu/la-soiree-qui-va-payer-vue-par-aqui-fr/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Tom 27/05/2011 13:37



@ JF: je vous trouv non seulement sévère mais en plus je pense que vous avez tort: ce que vous assimilez parfum de l'aventure c'est la precarité, comment s'étonner que ces jeunes n'en veulent
pas? Je vous suis par contre sur le désabusement et le fatalisme. Mais vous semblez considérer que c'est renoncer à l'aventure que d'avoir un boulot, une certaine securité sociale,.. j'ai du mal
à comprendre!


@ Alexis: ho que c'est mal d'être de gauche, encore plus quand on est libertaire! Il faut vraiment être un pauvre bisounours avec un naïvtée de Bambi pour penser que taxer les riches sur leur
propriété c'est mal! Ou pour vouloir la fin du nucléaire et éviter un troisième Tchernobyl! Oh et puis alors surveiller les dépenses publiques ça c'est horrible, quelle idée! Alors maintenant nos
gouvernants devraient avoir des comptes à rendre, mais vous vous rendez compte: on pourra même plus mentir à nos électeurs! De toute façon ce sont tous des communistes, bolcheviques,
collectivistes et autres anarchistes mettons les dans des camps ils arrèteront de râler. Ils n'ont toujours pas compris que le coktail "néo-libéralisme, déregulation, privatisation,
financiarisation, consommation, pollution" c'était l'avenir! Ils tournent le dos au futur.... ou alors c'est l'inverse je sais plus!



Cordroch J F 24/05/2011 19:05



Alexis n'a pas tort ,ils veulent pouvoir vivre en toute sécurité ,avoir l'assurance de trouver du travail ,un logement ,etc...sans avoir à trop faire d'efforts ,ni à prendre trop de risques
. Ils veulent être pris en charge par le système .C'est une jeunesse qui manque de confiance en elle , d'énergie vitale , qui visiblement n'aime pas l'aventure en lui préférant des voyages
organisés .J'exagère un peu , mais c'est l'impression que cela me donne , j'espère me tromper .Je ne vois pas l'espoir d'un monde meilleur que l'on voyait en 68 ,du moins il me semble . Je vois
plutôt du désabusement , du fatalisme face aux promesses jamais respectées et toujours répétées .D'un autre côté si ce désabusement se traduit par un refus de voter ,et non plus par un vote blanc
,alors que peut-être nos responsables politiques commenceront sérieusement à s'inquiéter . J'avoue que cela ne serait pas pour me déplaire .



alexis 24/05/2011 17:18



ils veulent du rêve bisounours libertaire, orienté à gauche: ISF, sortie du nucléaire, aides au logements, expropriation des logements vides, commission qui vérifie toute dépense des
administrations publiques, interdiction des licenciements collectifs, réduction des dépenses militaires... Dans le domaine financier et économique c'est de l'étatisme à donf: nationalisation des
banques, fin des relations avec les apradis fiscaux (et andorre)


A mon avis, il n'y a aucun rapport avec mai 68 sur un plan: ils ne veulent pas changer de société, mais la faire revenir en arrière, afin qu'il puisse s'y intégrér.


 


Et vous avez raison, leur mouvement semble plutôt renfocer l'opposition de droite.



laurence hansen-love 24/05/2011 18:37



 Vous êtes sévère! Nous aussi, en mai 68, on rêvait les yeux ouverts. Et puis finalement on a quand même changé la société..