Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 19:08
Il aurait  fallu  acheter Libération aujourd'hui pour lire le compte rendu du livre de Amartya Sen : "Lidée de justice"
Voici un extrait de l'article de Robert Maggiori, qui oppose la thèse de Amartya Sen à celle de John Rawls.
John Rawls, dans Théorie de la justice, a tenté de formuler une conception  de la justice qui serait valable universellement:


 
"Le propos de Rawls est sérieux. Mais il pose problème: il est possible «qu'on ne parvienne à aucun accord raisonné sur la nature de la "société juste"», et il peut se faire que des principes contradictoires soient également valables. Sen prend un exemple limpide. Il s'agit de décider qui des trois enfants, Anne, Bob et Carla doit recevoir la flûte qu'ils se disputent. Anne la revendique parce qu'elle est la seule à savoir en jouer, Bob parce qu'il est pauvre et n'a pas d'autre jouet, Carla parce qu'elle l'a fabriquée. L'égalitarisme
économique, décidé à réduire les écarts de ressources, l'attribuerait à Bob. U utilitarisme, voyant qu'elle pourrait en faire le meilleur usage et en tirerait le maximum de plaisir, la donnerait à Anne (ou peut-être à Bob, qui en aurait le plus grand «gain de bonheur»). Mais si on défend le «droit aux fruits de son travail», dans une perspective de droite (libertarienne) ou de gauche (marxiste), la flûte reviendrait à Carla. Aucune de ces revendications n'est infondée, et chaque principe général qui la sous-tend vaut les deux autres. Aussi le chemin vers le «parfaitement juste» est-il impraticable. Sen note que ceux qui ont lutté pour les droits des femmes ou pour l'abolition de l'esclavage «ne se dépensaient pas dans l'illusion qu'abolir l'esclavage rendrait le monde parfaitement juste», mais constataient qu'une société esclavagiste (ou sexiste, ou raciste, etc.) est totalement injuste, qu'il fallait l'abolir au plus vite, sans pour cela rechercher un consensus sur les contours d'une société idéale.
Avec l'Idée de justice, il va donc fournir des outils théoriques sur lesquels un consensus
peut être élaboré dans le débat public, de sorte que, mis en pratique, ils puissent participer à l'élimination de dispositions, positions, faits ou situations outrageusement injustes, de la faim à la précarisation, de la nonscolarisation des enfants au non-accès à la santé". Robert Maggiori
Lire aussi ici: La théorie de la justice de John Rawls

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Marin Denizet 16/01/2010 14:40


Amartya Sen tient justement la conférence "Justice et Environnement après Copenhague" a Sciences-po ce mardi (19/01/10).


laurence hansen-love 16/01/2010 19:32


merci pour tous!