Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 13:46

Ferry-Julliard.jpg

 

On attribue à Lénine la formule "on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs" ( traduction: il faut accepter le sacrifice des hommes pour faire avancer le genre humain.. vers son  avenir radieux).

 Au 18 ième siècle, au contraire,  Rousseau a dit : "Le sang d'un seul homme a plus  de prix que  la liberté de tout le genre humain"  (parti pris philosophique non-violent).

 

 Moi aussi je pense que rien ne peut justifier d'envoyer des hommes à la mort ou de décider froidement de liquider des adversaires (ou des pseudo-adversaires "de classe"  commes les koulaks) ... car l'homme a une valeur absolue.

 

 (Et pourtant la guerre est parfois justifiée? dans des cas extrêmement rares, si cette guerre a pour but, précisément  d'épargner des vies..)

Sur la réfutation des arguments des anti-interventionnnistes en Libye, voyez demain le débat Ferry/ Julliard - qui sont d'accord d'ailleurs, ce n'est pas un débat!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

max 27/03/2011 14:13



Bon et bien, dans ce cas je suis d'accord.



phil 26/03/2011 21:24



Je ne suis pas sûr que cette citation soit de Rousseau! Ce que je trouve de plus proche chez Rousseau, c'est ceci, dans une lettre à d'Yvernois:


"Tout persuadé que je sois que rien ici-bas ne mérite d'être acheté au prix du sang humain, et qu'il n'y a plus de liberté sur la terre que dans le cœur de l'homme juste, je sens
bien toutefois qu'il est naturel à des gens de courage, qui ont vécu libres, de préférer une mort honorable à la plus dure servitude."


... ce qui est nettement plus complexe ou au moins plus nuancé. Si la liberté n'a pas de prix, elle peut mériter qu'on lui sacrifie sa vie.


Sur l’origine de l’inégalité, Seconde partie (Pléiade p. 181) :


« l’homme barbare ne plis point sa tête au joug que l’homme civilisé porte
sans murmure, et il préfère la plus orageuse liberté à un assujettissement tranquille »


 
Voyez la note du Contrat Social III 9:


"Il semblait, dit Machiavel, qu'au milieu des meurtres, des proscriptions, des guerres civiles, notre république en devînt plus puissante; la vertu de ses citoyens, leurs moeurs, leur
indépendance avaient plus d'effet pour la renforcer que toutes ses dissensions n'en avaient pour l'affaiblir. Un peu d'agitation donne du ressort aux âmes, et ce qui fait vraiment prospérer
l'espèce est moins la paix que la liberté."




laurence hansen-love 27/03/2011 09:41



moi si j'en suis sûre



max 26/03/2011 18:12



"Le sang d'un seul homme a plus  de prix que  la liberté de tout le genre
humain" cette logique. Non ?



laurence hansen-love 26/03/2011 18:19



Non, pas du tout.


 Face aux nazis, on ne peut pas hésiter (morale de responsabilité: "résiste au mal sinon tu es responsable de sa victoire").


Ce dont parle Rousseau est bien différent : sacrifier délibérément des personnes (ou se résoudre à leur sacrifice) en vue d'un idéal .. incertain.


 



max 26/03/2011 16:47



En gros, on peut traduire ça par : "La fin justifie-t-elle les moyens ?"


Alors dans ce cas je ferais une réponse de Normand. Je dirais ça dépend. Il faut agir de façon morale chaque fois qu'on le peut, mais il y a des fois où il est préférable de ne pas s'y tenir
aveuglément.



laurence hansen-love 26/03/2011 18:14



  N'importe quelle fin ne justifie pas n'importe quel moyen.
 Dans le cas de la "citation" de Lénine, la question est beaucoup plus circonscrite. Il s'agit de liquider des hommes!


 C'est le sujet du livre d'Arthur Koestler: Le zéro et l'infini. Pour le communistes, l'idéal communiste c'est l'infini, l'individu c'est zéro.



max 26/03/2011 16:39



C'est cette logique qui nous a conduit en 1936 à fermer les yeux sur l'avènement d'Hiltler, et qui nous a conduit dans une guerre encore plus grave... Il me semble que j'en ai déjà parlé sur ce
blog, avec la citation de Churchill au lendemain des accords de munich.



laurence hansen-love 26/03/2011 18:10



laquelle logique.. je ne vous suis pas..