Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 14:20

 L'Allemagne s'oppose... (et elle n'est pas la seule..)  à tout changement de statut de la BCE

 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20111117trib000664839/la-bce-peut-elle-vraiment-sauver-l-europe-.html

 

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2011/11/19/article_l-allemagne-inflexible-sur-la-bce-l-ital.shtml#utm_source=rss&utm_medium=rss_France_Monde&utm_campaign=flux_rss

 

 Pour J.L. Mélenchon, il "suffirait" que la BCE prête aux Etats-Nations pour que la zone Euro soit sauvée et la spéculation stoppée..

 

http://blogdelizy.canalblog.com/archives/2011/11/07/22603783.html

( Le pb: c'est que J.L. Mélenchon n'a pas le pouvoir de changer le statut de la B.C.E. )

 

 Quant à Marine Lepen, elle prône le retour à l'Euro et à la Banque centrale française, apte à créer de la monnaie...

 

http://blogs.lesechos.fr/dominique-seux/le-farfelu-programme-economique-du-fn-a5232.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tom 28/11/2011 17:19


Mais il s'agit bien de ça! En sacrifiant l'éducation au remboursement de la dette publique on crée les 30% de chômeurs de demain....
Penser que le chômage est structurel est stupide, penser qu'on pourra l'éliminer en un mandat aussi. Ce que vous décrivez c'est conjoncturel: il suffit d'encourager les industries qui font appel
au capital humain, d'améliorer le niveau de diplôme des génerations futures...
Mais à court terme si l'on veut un avenir pour l'Europe ce qu'il faut c'est éviter la faillite des Etats. Cela ne veut pas dire qu'il faut traduire toute la dette en inflation (pour le coup les
peurs de l'Allemagne seraient justifiées) mais montrer que la BCE peut préter suffira à débouter la spéculation , le reste sera du ressort des gouvernements...

laurence hansen-love 28/11/2011 21:33



et pourquoi on ne le fait pas? Si cette solution était la panacée, elle finirait par s'imposer..



Tom 24/11/2011 15:30


C'est typique chez les écolos: l'apologie du martyr qui se sacrifie pour un plus grand bien (nouveau catholicisme?)! Mais les allemands ne sont pas des héros: leur politique est égoïste et
anti-européenne parce qu'elle ne peut fonctionner que si ils sont le seul grand pays à la pratiquer, si nous avions faits de même l'Europe ressemblerait au Bangladesh (je ne parle évidemment pas
de l'assainissment des comptes publiques mais du gel des salaires et de la politiques d'exportation). Il aurait été bien plus intelligent de s'entendre pour d'une part assainir les finances de
nos deux pays et d'autre part maintenir la demande intérieur de nos deux pays pour éradiquer le chôamge sans taper sur les salaires... et là les torts sont partagés.

laurence hansen-love 24/11/2011 21:52



Eradiquer le chômage... rien que ça! ah ah ah ...


 Les allemands ne sont pas des héros! Mais je regrette que nous ne soyons pas aussi avisés qu'eux pour défendre nos intérêts. Notamment en ce qui concerne l'écologie, et l'éducation...


 Mais hélas, en France, il n'y a pas que les écolos qui sont nuls. Les hommes politiques sont bien médiocres, depuis longtemps... Politicards, court-termistes..


  (Le chômage est une donnée structurelle.. il n'y a plus assez d'emplois non qualifiés... compte tenu du coût du travail en Europe, on préfère les machines...)



Tom 23/11/2011 15:21


Bien sur que si! C'est cette preuve de solidarité qui fera l'Europe! Dire que ce n'est "pas juste" c'est oublier que les Allemands font cavalier seuls depuis vingt ans en Europe en ayant adoptés
une politique de restriction budgétaire que je qualifierais plus de "déloyale" que de vertueuse. Le système allemand permet d'avoir une balance commerciale très béneficaire en diminuant la
demande intérieur (peu d'importation et donc peu de debouchés pour les pays européens) et en profitant d'une forte demande extérieur pour exporter beaucoup en gelant les salaires, d'où une
compétition coût (ce qui n'est pas pour moi une preuve de "vertu" comme on l'entend souvent: créer des emplois précaires et geler les salaires je en vois pas en quoi c'est admirable)! Enfin
pour moi les allemands n'ont pas le choix: l'Inflation les pénalisera un peu mais ils s'en sortiront (plus d'exportations hors-Europe ça ne fait pas de mal), tandis que si l'Europe plonge
l'Allemagne plonge avec-elle...

laurence hansen-love 23/11/2011 21:49



Je ne vois pas comment on peut reprocher aux allemands d'avoir -  grâce à Shroeder -  assaini leur finances, si bien qu'ils sont aujourd'hui les leaders de l'Europe. Eux ne
dépendent pas des marchés, heureux allemands... Ils exportent beaucoup, profitant de leurs salaires bas! Et vous leur reprochez parce que cela nous nuit?


 Ils sont autonomes quand nous sommes à genou devant les agences de notation.  Ils ont eu raison sur toute la ligne! Comme les canadiens et  tous ceux qui ont anticipé la
crise etc..



Tom 21/11/2011 17:02


Et pourtant!! Le changement de statut sera indispensable pour sauver l'Europe, non pas forcément en prétant aux Etats par l'endettement, mais également par l'inflation. Il n'y a qu'une façon de
sortir du marasme: convaincre les allemands que leur peur de l'inflation (historiquement justifiable) n'est pas rationelle et est en train de ruiner la zone, car l'Europe n'est pas l'allemagne!

laurence hansen-love 21/11/2011 21:59



oui, mais enfin, comme je vien de le dire à Jeff, ce sont les allemands qui feront les frais de l'inflation... Ce n'est pas juste.. Mettez-vous à leur place!