Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 12:18

Selon Paul Jorion, ce matin sur Fr. Culture, nous entrons dans uen dépression qui va concerner l'humanité dans son ensemble. Il dit que la "machine" (le système financier international) est cassée, que "le moteur a fondu"...mais que nul ne sait comment on pourrait le remplacer, ni ce qui viendra après..

 C'est gai!

 

http://www.pauljorion.com/blog/

 

 La bonne nouvelle, c'est que si l'humanité dans son ensemble entre en récession (= décroissance) automatiquement la planète va se réchauffer une peu moins vite..

 

http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-economie-de-quoi-l%E2%80%99europe-est-elle-capable-2011-11-30

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Tom 01/12/2011 10:18


Oui Potiche vous êtes un peu trop "optimiste": l'Europe et les Etats-unis sont le motuer de la croissance mondiale car elles en sont la demande! Si l'une des deux puissances s'écroule l'autre
aussi et si la demande des deux est en berne c'est l'économie mondiale qui plonge et pour longtemps: les pays du Sud n'arriveront jamais à se créer une demande intérieur assez rapidement...
qui plus est vous retardez un peu: la Chine connait non seulement des difficultés mais qui plus est n'a pas un système viable à long terme à moins d'engager des réformes structurelles: sa
population est vieillissante et les dangers qui guettent notre système de retraite ne sont riens en comparaison! A coté l'Inde aura bientôt une population plus importante et beaucoup plus jeune
le dynamisme est de son coté, de même pour le Brésil. j'ajouterais que malgrè les inegalités criantes dans ces deux pays le fait qu'ils soient tous deux des démocraties leur assure une plus
grande stabilité à long terme et de meilleurs chances de juguler d'éventuels conflits sociaux (oui je sais ce que les chinois font des conflits sociaux...).
Quant à la Russie laissez moi rire: une population qui diminue de façon constante, une économie entièrement dépendante des importations énergétiques européennes, un pouvoir pourri jusqu'à la
moelle et qui a renoncé à toute modernisation...

Potiche 30/11/2011 19:04


Oui, c'est vrai, compte tenu du caractère intrinsèque à la mondialisation, à savoir l'interconnection totale des économies. La Chine a subi une chute de 53 % de ses exportations en 2009. Il faut
donc des acheteurs pour que les vendeurs puissent vivre, mais, à moyen ou plus long terme, ce que je voulais dire, c'est qu'il y aura un rééquilibrage des économies. Nous n'allons pas totalement
nous écrouler, mais nous relever lamentablement et êtrre impuissants face à ce rééquilibrage possible grâce à un certain niveau de consommation que nous devrions être en mesure de maintenir.

laurence hansen-love 01/12/2011 11:26



OK...



Potiche 30/11/2011 17:31


Non seulement la planète ne se réchauffera pas moins vite, mais le système n'a pas disparu, loin s'en faut. Il ne faut pas généraliser la situation de défiance et se nombriliser de façon
européo-européenne, nous courons tout simplement vers une marginalisation de l'Europe face à la concurrence mondiale, à un rééquilibrage largement en faveur de l'Asie et du Brésil (ainsi que de
l'AfSud et de la Russie, dans une moindre mesure...). Finie l'hyperpuissance américaine et la carte des trois pôles de la Triade doctement aprise pour préparer l'entrée à Sciences Po !

laurence hansen-love 30/11/2011 17:46



D'après ce que j'entends, la crise européenne, et américaine,   peut contaminer toutes les places financières... et la Chine commence déjà à en subir certains contre-coups (difficulté pour
ses exportations, inflation etc..)