Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 17:41

Rembrandt-la-femme-adultere.jpg

 A voir au Louvre en ce moment, l'exposition Rembrandt

 

 

(notez que le Christ défend la femme adultère.. je je devais choisir une religion, ce serait celle-là, pour cette raison)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Ewa 10/05/2011 09:13



Je comprends mieux maintenant, pourquoi en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son "compagnon". Elle tend l’autre joue…


 



laurence hansen-love 10/05/2011 21:49



Je n'aurais pas vu les choses sous cet angle.. Quoiqu'il en soit, je ne crois pas que la solution pour la femme battue c'est de rendre coup pour coup.


 Entre "tendre l'autre joue" et  répondre par la violence, il y a d'autres alternatives .. (porter plainte?)


  Dans la bouche du Chrit, c'est une parabole. Qui veut dire:  je choisis la non-violence. Comme Socrate, comme Gandhi.



Cordroch J F 09/05/2011 01:01



Que pouvez vous nous dire sur ce que représente le Christ pour vous , Laurence ?Comment le voyez vous en dehors de ce qu'en a fait la religion ?



laurence hansen-love 09/05/2011 21:05



J'apprécie le "si on me frappe sur une joue je tends l'autre joue". Pour le rste je vous renvoie à Russell et à ce qu'il dit du Christ dans "Pourquoi je ne suis pas chrétien".



alexis 07/05/2011 16:14



Quelle religion ? catholicisme ou protestantisme ?



laurence hansen-love 07/05/2011 22:36



je parle du Christ...



Cordroch J F 07/05/2011 15:04



Tout à fait d'accord ,Laurence ,j'ajouterai que le but de toutes les religions n'est pas de faire le bien ,cela est le faux prétexte qu'elles utilisent pour mieux duper son monde . la
véritable finalité des religions est la justification de la séparation homme-nature ,dont elles sont les conséquences directes ,par l'institutionnalisation idéologique de cette séparation
,passant par le contrôle de la nature, son rejet et son refoulement ,en commençant pas le contrôle de la sexualité féminine , qui représente pour l'homme (ici ,le sexe masculin ) ce qui le ramène
le plus directement à sa véritable nature animale .


Je pense inutile de préciser que toutes les religions et idéologies en générale , sont le fait du sexe masculin , bizarre ,non !!!



Max 06/05/2011 20:24



Ne peut-on pas être athé ou bien d'une autre confession pour protéger cette femme? L'humanisme serait-il la chasse gardée du christianisme?


 Ne pensez vous pas que cet argument est absurde ? En effet, le choix d'un exemple précis(la femme adultère) sujet à l'opposition simpliste entre plusieurs religions(le christ défendant
la femme adultère face à sa lapidation en islam) semble relever du domaine de l'opinion, la doxa commune, sans argumentation(impossible dans ce cas car irationnel ?)


Qui plus est, le choix d'une religion peut-il se faire comme dans un catalogue, après le simple examen de modalités qui ME sont conformes
?N'est-ce pas nier la globalité d'une religion, qui ne se résumerait pas une injonction précise parmi d'autres mais par un but unique et commun à toutes les religions: le Bien ?


Enfin, que dire dans ce cas-là, dans cette globalité du religieux, des croyants juifs se prévalant de faire le Bien grâce à la pratique du "pilpoul"(sorte d'apprentissage constant de
l'émulation), ou bien de musulans exhibant leur rammadan(jeûne salvateur entrenant l'esprit et le coeur), ou bien encore leur charité économique("zakat") ?


Hansen Love, une opinion comme une autre n'ayant même pas la faculté subversive propre au doute et à l'introspection ?



laurence hansen-love 06/05/2011 22:00



J'ai bien dit: si je devais choisir une religion: pure hypothèse d'école.
 Mon "opinion" ici est que sur ce point la position christique contredit TOUTES les religions  qui, à ma connaissance, ont toutes pour conséquence (pour but?) de soumettre les
femmes aux hommes en les terrorisant (si vous connaissez des contre-exemples, dites-le moi).
 Donc ce point est crucial à mes yeux, de même que le choix de la non-violence du Christ, qui singularise aussi cette religion, au moins dans sa version originelle.