Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 20:30

(C'est le titre d'un énorme pavé de P.A. Taguieff, dans lequel  qui tente de montrer qu'il existe différents types de racisme, de nature quasiment opposées ..).

 

 Il explique ici le succès actuel des thèses conspirationnistes:

"Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances "(Proust)

 

http://www.slate.fr/story/38449/affaire-dsk-theorie-complot

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Cordroch J F 22/05/2011 09:50



Pouvons nous aller jusqu'à dire que l'élaboration inconsciente de croyances est une fonction naturelle ,normale donc , du cerveau humain ,consistant à fournir à l'homme des explications toutes
faites ,prêtes à l'emploi , lui premettant de survivre au sein d'une réalité pleine d'incertitudes , d'imprévus , d'inconnus etc ...totalement incontrôlable donc , qui , en l'absence de
telles explications irrationnnelles ,submergerait émotionnellement l'individu en faisant de lui un être totalement déconnecté du monde ?


Les croyances assureraient en quelque sorte la fonction de liens provisoires entre l'homme et la réalité , le temps que celui-ci acquiert une connaissance suffisante pour comprendre les choses
.Le problème étant que cette compréhension ,cette connaissance ou prise de conscience ne peuvent se produire ,que chez l'individu n'ayant pas été prématurément séparé du processus naturel de vie
, c'est à dire disposant des liens fondamentaux avec la réalité, lui permettant une prise de conscience de celle-ci ,de manière très rapide ,lui évitant le recours à la fonction des croyances .


Nous serions malgré toutes les connaissances scientifiques et autres ,toujours sous l'emprise des croyances ,car nous sommes systématiquement séparés de la réalité ,dès notre naissance ,du fait
d'une éducation se faisant dans un cadre  idéologiquement préconçu .


Vu les réactions des individus suite à l'affaire D S K ,il m'apparait qu'il y a comme une force poussant ceux-ci à émettre des tas de scénarios explicatifs afin de ne pas rester face à l'inconnu
et l'incerttitude ,que visblement ils ont du mal à supporter .Il est clair que si ces individus étaient en relation plus étroite et directe avec la réalité ,leurs sens et fonctions
intellectuelles seraient monopolisés par la réalité présente , par les stimulations de leur vie de tous les jours .


C'est le fait de vivre intensément chaque instant de son existence ,en étant en prise directe avec la réalité présente , qui permet à la mémoire d'enregistrer des connaissances qui permettront de
se passer des croyances ,en fournissant à l'individu une compréhension spontanée des évènements , adaptable à la réalité selon ses changements aléatoires .C'est donc la capacité d'adapter sa
vision intellectuelle de la réalité qui permet de se passer de croyances .Or ce que l'on apprend à l'individu dès sa naissance ,c'est à penser à l'intérieur de cadres préconçus ,ne permettant pas
de comprendre des évènements sortant de ces cadres , laissant l'individu totalement désemparé face au non prévu ,non programmé , d'ou le recours à la croyance .



BJack 21/05/2011 23:20



Le problème dans cette histoire, vous l'avez soulevé vous-même, c'est qu'il est difficile d'atteindre la vérité. Avec les fioritures médiatiques, la perception de l'affaire DSK est biaisée. Je
suis d'accord avec vous lorsque vous critiquez les partisans des théories conspirationnistes, la réfutation systématique de faits d'actualité paraît, à la longue, infondé. Cependant,
les bribes d'informations imprécises qui nous parviennent nous amènent à un choix : croire ou ne pas croire. Il me semble que cette décision implique une symétrie : les personnes qui
nient tout ce que les médias racontent et qui laissent place à leur imagination sont aussi blâmables que ceux qui croient dur comme fer (comment être sûr de ce que les médias relatent?). En
effet, ces deux types de personnes n'ont aucun argument valable pour étayer ce qu'ils envisagent... Ainsi, je conçois votre réticence à l'égard ce ceux qui nient l'information mais j'estime que
vous prenez position bien vite. Ce que l'on lit, ce que l'on voit mérite sûrement d'être remis en question. Dans cet article, j'ai lu que la plupart des individus éprouvaient un déficit de
confiance à l'égard d'instances internationales... Ce sentiment généralisé (57% des français évoquent l'idée de complot) reflète une réalité et si le fonctionnement des institutions paraît flou,
c'est une faille qui peut laisser place à de nombreuses spéculations que nous sommes incapables d'affirmer ou d'infirmer complètement! Il est vrai que les conspirations sont souvent
"extrêmes" mais les bannir porte préjudice également car sur quelles preuves nous vous basez-vous lorsque vous les niez complètement? Ce qui est relayé par les médias? Cela laisse place à une
prise de ces informations au premier degré. Finalement, c'est presque une boucle que vous effectuez lorsque vous niez les personnes qui nient...



laurence hansen-love 22/05/2011 22:09



Mais non... il n'y a aucune symétrie. D'un côté il y a des faits (des témoignages, des preuves matérielles...) et de l'autre; il n'y  a rien, uniquement des fantasmagories.


Attendons les résultat des test génétiques.