Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 20:06

Je ne savais pas que c'était une spécificité française.
 Je veux bien l'admettre.. avec consternation. Car "plus une société est libre, moins elle est encline aux théories du complot"

 

http://www.slate.fr/lien/38953/dsk-complot-fmi-deontologie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Tom 06/06/2011 21:37



Non je pointe l'incohérence qu'il y a à baisser (lourdement) l'ISF, puis à l'étendre (ce qui ne l'augmente que légèrement) aux oeuvres d'arts! Je ne suis pas contre le fait de taxer les oeuvres
d'art dans la mesure où les spécialistes doutent beaucoup du risque de "fuite" à l'étranger.



Cordroch J F 05/06/2011 20:00



Les théories du complot apparaissent avec les croyances , et les croyances apparaissent avec la peur face à l'inconnu , qui elle ,apparait avec l'imagination humaine .A moins que se ne soit
l'imagination qui donne naissance à la peur de dangers ,n'existant pas . La peur étant ici l'angoisse de l'homme face à la vie et à la mort .Il faudrait donc que l'homme puisse se passer de son
imagination , qu'il puisse donc vivre pleinement l'instant présent ,sans avoir à se soucier de son devenir ,de ce qui pourrait être .Qu'est-ce qui l'empêche de vivre ainsi ?De ne pas pouvoir se
satisfaire de la réalité telle qu'elle est réellement ?



Tom 04/06/2011 15:08



Et après on nous parle de "la torture fiscale francaise"! On diminue l'ISF et à coté on veut l'étendre aux oeuvres d'art alors que les yatchs sont en partie financés par nichs fiscales. En fait
l'habitant idéal de Sarkoland c'est un beauf raciste et bourré de fric!!



laurence hansen-love 06/06/2011 17:38



je n'ai rien compris à votre post. Vous ne voulez pas qu'on impose les oeuvres d'art? Vous en possédez?



alexis 02/06/2011 16:11



Ce n'est pas une spécificité française: c'est le propre des régimes qui cherchent à détourner l'attention du peuple comme en Egypte où les raïs ont laissé se développer ces théories.
L'anti-américanisme primaire français en est un exemple: il s'insurge contre les lobbys américains et la CIA qui controleraient tout ou du moins beaucoup alors qu'en France on a une noblesse
d'Etat autoreproductive depuis des lustres, principal frein à la démocratie. Le PS en fait parti, lorsqu'on propose la fin des grandes écoles ils en font un pataquès (normail ils sortent eux
aussi de sciencespo)

La spécificité française c'est la croyance des élites en ce type de complot, aux US ce sont seulement les rednecks qui écoutent alex jones et croient que Obama est un antéchrist ou autre. En
France, on ils sont nombreux les intellectuels à croire au complot, c'est l'exception française: ceux qui croit toujours avoir raison d'où l'arrogance dont on nous accuse.


L'indignation omniprésente aujourd'hui en est le signe: il y a une croyance profonde que l'injustice provient d'une seule cause, d'un seul groupe alors même que les maux pointés sont présents
sous tout les gouvernements, de gauche comme de droite.



Après, les US ne sont pas plus démocratiques que nous. Simplement les freins à la démocratie sont ailleurs chez eux: dans l'argent, qui n'est pas perçu de la même manière qu'ici. Mais il faut
dire qu'en observeant les riches et les politiciens de france, il y a moins de mobilité que là-bas.


Le problème de la France, c'est qu'elle est en fait bloquée par elle-même, par ses élites qui forment une quasi-noblesse. Alain Minc a déjà critiqué ce manque de roulement social dans son essai
le crépuscule des petits dieux, paru en 2007 il me semble.


Jacques Marseille résume bien le problème des français avec l'argent : c'est celui des autres. En France c'est l'Etat et les élites qui ne veulent pas de changement. A cet égard, l'école incarne
aujourd'hui la reproduction républicaine par excellence. Sciencepo en est l'étendard, son mode de sélection est celui inventé par les dynasties impériales de Chine, pas étonnant.


Et ce ne sont pas les danseuses des ZEP à sciencespo qui changeront ça car les causes restent les mêmes, et les arrivistes sont ensuite déracinés. Regardez Nadine Morano ou Jeannette Bougrab:
tristes exemple de la mixité sociale en France, au service des puissants, piétinant leurs origines.
Le milliardaire George Soros, par exemple, porte lui plus de changement que ceux de nos politiciens, à travers son pouvoir lié à l'argent qu'il détient. Ici, les milliardaires sont rarement des
innovateurs, plutôt des complices de l'élite politique avec laquelle ils obtiennent certains marchés, avantages etc.


Peut-être que cela pourrait changer si les français laissaient tomber leur esprit marxiste (à moitié car ils sont aussi chauvins que les autres) et les politiques leurs discours marxisant.
L'argent est au pouvoir, qu'on le veuille ou non personne ne veut ou peut le changer, sauf ceux qui voudraient réediter 1789, ou plutôt 1792.  


 



laurence hansen-love 02/06/2011 20:32



oui Alexis. Spécificité française: l'adhésion aux théories du complot à bac plus 5 (par scepticisme dévoyé)


Autre spécificité française: la reproduction familiale de la richesse. Une étude vient de la montrer.


http://www.ndf.fr/la-une/30-05-2011/la-france-nest-plus-un-pays-de-reve



Tom 02/06/2011 13:01



Ah oui j'oubliais le meilleur quand même: le complot communist et le maccarthysme! Ce qu'il y a c'est que la Frane fut plus complotiste que les USA, en grande parti par antisémitisme, mais
qu'aujourd'hui ils nous battent largement...