Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 18:32

A lire dans Libé ce matin, l'article de Bernard Guetta

" La Lybie, l'Europe et la mondialisation de la liberté"

http://www.liberation.fr/monde/01012357032-la-libye-l-europe-et-la-mondialisation-de-la-liberte

 

 

 

 

 L'union obligée (enfin!) de se doter d'une politique étrangère....

 

"Dans l'incertitude, le doute et le chaos,une Europe politique commence à émerger et tend à se fédéraliser lentement pendant que l'Amérique, elle, va de plus en plus tendre à accepter un partage des responsabilités"...

"La Chine et le Russie ne pourront pas éternellement refuser d'évoluer car,dans le village-monde,tout se vit en direct et modifie partout les consciences et les données nationales" ...

 " La démocratie est la valeur montante des pays musulmans.."

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Tom 05/09/2011 16:50



Votre fausse interrogation prète à sourire. Mais je vous répondrais: "Où étais le peuple francais en 1789?"La réponse: nul part! La Révolution est d'abord une opposition à une augmentation des
taxes et elle a été faites par le peuple de Paris pas par le peuple francais. Certes il existe un sentiment d'appartenance à la France avant 1789 mais ce sentiment est personnifié par le Roi, et
les habitants de la France ne sont pas francais mais sujets du Roi, guillotinez le Roi et tout est à reconstruire. C'est le suffrage universel qui a construit l'identité francaise (avec l'école
et la langue mais ils ne sont pas pertinents ici)! Rendons le pouvoir politique aux européens et ils se sentiront citoyens de l'Europe!


Alors je le concède cette identité ne sera jamais parfaite, c'est là selon moi une limite de la construction européenne. Trop de disparités de richesses entre les régions (qu'il faut réduire
selon moi, mais dans le cadre d'un projet européen pas d'une bête redistribution sinon les états/régions plus riches s'en désolidariseronts) mais surtout une trop grande disparité culturelle (à
commencer par la langue) empèchent selon moi le projet européen de s'achever à moyen terme. Néamoins ce serait un énorme pas en avant que de rendre ses droits démocratiques au(x) peuple(s)
d'Europe et d'en finir avec une gouvernance partagée entre technocrates et financiers...



laurence hansen-love 05/09/2011 21:10



???


 si les technocrates et les financiers ont confisqué le pouvoir, qui va leur arracher pour le rendre au peuple?


Les élus de gauche?
 mais la gauche est en pleine déconfiture partout ( nous sommes en pleine contre-révolution selon Rosanvallon).


Et Gauchet dit: "La crise met en évidence le déficit d'alternative et de perspectives crédibles de la part de la gauche"


 Perspicace, non?



Tom 01/09/2011 19:16



Un bon article mais (je me répète encore) l'UE ne pourra prendre cette ampleur internationale que quand elle arrètera de bloquer les revendication de son peuple et prendra conscience de la
barrière qui existe entre ses instance décisionelle et sa population!



laurence hansen-love 01/09/2011 21:46



le peuple européen? où ça?