Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 14:44

Débat passionnant pour les candidats d'IEP : pourquoi faire encore de la politique aujourd'hui (compte tenu, notamment, de l'impuissance des politiques par rapport, à Bruxelles, par rapport à l'entreprise)

 " En France, tout le monde veut gouverner, mais personne ne veut être citoyen" Saint Just

 

http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-brice-couturier

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

Tom 05/12/2011 17:44


Renoncer au pouvoir du politique c'est renoncer à la Démocratie! Et là qui sait où cela nous mènera...
La perte de pouvoir du politique provient d'une capitulation des politiques eux-mêmes...

Cordroch J F 05/12/2011 09:31


Je suis actuellement entrain de lire le livre "la faute aux élites " de jacques Julliard . Je l'ai pris à la médiathèque rien que pour le titre , et j'y trouve la confirmation de ce que j'ai
toujours pensé au sujet de nos soit disant élites .

Cordroch J F 04/12/2011 10:46


Si la politique est un métier , elle fait alors partie des métiers du spectacle ,ou du cirque ,car j'ai bien l'impression que beaucoup de monde s'y interesse pour la distraction qu'elle apporte
de par les frasques auxquelles nous assistons de la part des hommes et femmes politiques ,que les médias se font un plaisir d'étaler aux yeux du monde .

laurence hansen-love 04/12/2011 15:26



oui ,c'est vrai.. show biz, et cirque (équilibrisme,  trapèzistes, clowns,  M. Loyal...)



max 02/12/2011 22:17


Oui, j'ai écouté, elle ne m'a pas apporté grand chose.

Potiche 02/12/2011 20:46


On peut penser au concept de "peoplitisation", de dépossession du politique (par la mondialisation, ou par lui-même selon Zarka) et celui de professionalisation (Weber, entre autres...) largement
étudié en sociologie. En effet, cette question revient tous les jours quand on est à l'IEP, aussi bien en cours que lors de discussions...