Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 22:51

Le fascisme

 Texte de Mussolini  (1934)

 

Qu'est-ce que le fascisme?

"Je vous déclare tout de suite que je vais soutenir ici des thèses réactionnaires" (Discours à la Chambre de juin 1921)



 Voici comment Mussolini a conçu lui-même le fascisme, sur un plan théorique:  

« Le fascisme est praxis et pensée.. .sa forme s'infléchira donc selon les contingences de temps et de lieu. L'homme du fascisme est un individu qui est nation et patrie, loi morale soudant en lui individus et générations dans une tradition, dans une mission qui suspend la tendance de la vie à s'enfermer dans le cercle étroit du plaisir, pour instaurer dans

le devoir une forme supérieure d'existence affranchie des limites de l'espace et du temps; existence où l'individu par l' abnégation, le sacrifice des intérêts particuliers,par la mort même, réalise cette forme d'existence toute spiritualisée où réside sa pleine valeur d'homme. Conception spiritualiste donc ...antipositiviste mais positive !

Le fascisme veut l'homme actif, engagé dans l'action de toutes ses énergies. Il conçoit l'existence comme une lutte, convaincu qu’il appartient à l'homme de se conquérir une vie véritablement digne de lui en créant lui-même d'abord les instruments, nécessaires à cette édification. D'où la valeur suprême de la culture sous toutes ses formes et l'importance primordiale de l'éducation. D'où également la valeur du travail par lequel l'homme triomphe de la nature et crée un monde humanisé. La vie telle que la conçoit le fasciste est sérieuse, austère, religieuse....le fascisme est une conception historique selon laquelle l'homme n'est ce qu'il est que dans le cadre du groupe familial et social,dans celui de la nation et de l'histoire que contribuent à forger tous les peuples. Hors de l'histoire, l'Homme n'est rien. Anti-individualiste,le fascisme est pour l'Etat et il est pour l'individu dans la mesure où celui-ci coïncide avec l'Etat...Le fascisme réaffirme l'Etat comme la vraie réalité de l'individu... Le fascisme est pour l'unique liberté sérieusement définie: la   liberté de l'Etat et de l'individu dans l'Etat. Car pour le fasciste, tout est dans l'Etat, et rien d'humain, de spirituel n'existe en dehors de l'Etat. C'est pourquoi le fascisme s'oppose au socialisme qui durcit le mouvement historique de la lutte des classes et ignore l'unité de l'Etat. C'est pourquoi le fascisme s'oppose à la démocratie qui rabaisse le peuple au niveau du plus grand nombre; mais il est la forme la plus pure de la démocratie puisque le peuple est conçu qualitativement et non quantitativement ».

Enciclopedia italiana 1934

Article « Fascisme » rédigé par  Benito Mussolini
 Voir aussi : Le fascisme selon Marco Bellochio , ici

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires