Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 12:32

En 2010, il y a eu ( seulement) 31 meurtres pour une population de 4, 9 millions d'habitants (pour répondre à l'une de vos questions).
 Cependant, le modèle norvégien pose aussi problème. Lire à ce sujet l'excellent artilce de André Grjebine ce matin dans Libé.

"La recherche obstinée de consensus a un revers : les margianaux ont le plus grand mal à s'exprimer"...

 L'auteur rejoint les analyses de Claude Lefort et Marcel Gauchet: la démocratie moderne ne se fonde pas sur le consensus  mais sur le dissensus.

  La démocratie ne doit pas tenter d'étouffer les conflits, elle doit au contraire les assumer ::

 

http://www.liberation.fr/monde/01012351552-norvege-l-innocence-perdue-du-consensus http://hansen-love.blogspot.com/2007/08/loeuvre-de-claude-lefort.html

 

 

 

 

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

max 01/08/2011 18:48



A peine 3,5% de chômage en Norvège et pourtant la moitié des Norvègiens pensent
qu'il faut mettre fin à l'immigration. #euronews ...



n 02/08/2011 22:55



Oui, c''est intéressant. Mais qielle anlyse proposez-vous de ce fait?



Vincent Le Herbe 29/07/2011 18:56



Bonjour,


Pourriez vous éclairer très succintement sur cette idée de dissensus comme fondement de nos sociétés modernes? Merci beaucoup, bonne soirée.



laurence hansen-love 29/07/2011 22:07



C'est la thèse de Claude Lefort. La démocratie , au moins dans les grandes nations, ne peut ni ne doit viser aucun consensus; la démoncratie c'est le consentement au conflit. Evidemment pas le
conflit violent, mais le conflit intitutionnalisé et encadré (élections, débats, grèves etc..)



Tib0 29/07/2011 18:48



Cela me rappelle un sujet de philo que j'avais eu en Terminale: Une société juste, est-ce une société sans conflit?